La Mecanique Universelle

l'humanité est vouée à atteindre la perfection

La Mecanique Universelle Index du Forum -> Islam -> Un des nombreux apports de l'islam à l'humanité
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
Un des nombreux apports de l'islam à l'humanité
MessagePosté le: Samedi 24 Novembre 2007, 18:08 Répondre en citant
meka
Idéomane
Idéomane
 
Inscrit le: 13 Oct 2006
Messages: 472




Sujet ; les relations entre chrétiens et musulmans au Moyen Âge (à partir de la fin du Ilè siècle) ont-elles été seulement conflictuelles ?


Pendant longtemps, les historiens des 19è et 20è siècles ont rendu compte des relations entre le monde chrétien médiéval d'Occident et le monde musulman (qui s'étend alors de l'Inde à l'Espagne) essentiellement au travers des croisades, conflit militaire majeur de la fin du 1 le siècle à la fin du 13eme siècle. Une historiographie plus récente a plutôt eu tendance à mettre valeur la multiplicité et la variété des relations entre les deux civilisations.

On entendra ici par croisades les pèlerinages armés menés par les chrétiens d'Occident contre les musulmans. Le mouvement est lancé en 1095 par le pape Urbain Il au concile de Clermont. Le pape y prêche le secours aux chrétiens de l'Orient byzantin, pourtant séparés de Rome depuis le schisme de 1054, et la délivrance des Lieux Saints de Palestine. E promet aux fidèles qui prendront la croix pour combattre les infidèles le pardon de leurs péchés. A la même époque, une autre expédition guerrière chrétienne, la Reconquista face aux Maures musulmans établis en Espagne, reçoit le statut de croisade. Quant à la Sicile musulmane, elle est conquise par les Normands.

La première croisade est un succès.
Les croisés prennent Jérusalem en 1099 et fondent des Etats latins dans les régions côtières du Proche-Orient. Cette domination chrétienne suscite d'abord une résistance qui devient une guerre sainte menée par des princes musulmans. En 1187, Saladin reprend Jérusalem, définitivement perdue pour les chrétiens, malgré les tentatives de reconquête, de la 4è à la 8è croisade. Si à la fin du 13è siècle, les derniers croisés sont chassés d'Orient, le dernier royaume musulman de Grenade s'effondre en 1492.
Pourtant, ni les croisades ni la Reconquista n'entravent les relations commerciales, anciennes, entre marchands chrétiens (vénitiens, catalans ou provençaux) et marchands musulmans. Tandis que l'Occident exporte ses surplus agricoles et artisanaux (textiles, bois, fer) vers l'Orient, celui-ci fournit aux Chrétiens épices ( poivre, noix de muscade, girofle...), soieries, parfums, pierres précieuses et or, ramenés d'Inde, de Chine ou d'Afrique noire par des caravaniers ou des marins arabes.

Les contacts entre les deux civilisations ont aussi été culturels. Alors que jusqu'au 11è siècle, l'Occident souffre d'un retard scientifique marqué le monde musulman médiéval est d'une formidable richesse intellectuelle, scientifique et technique. Depuis les 8è-9è siècles, il a intégré l'héritage des civilisations grecque, perse et hindoue, auquel se sont ajoutés les travaux de ses propres savants.

C'est au contact des marchands musulmans que les commerçants chrétiens ont adopté progressivement de nouveaux outils de navigation ( astrolabe, boussole, cartes nautiques).

C'est à partir des Etats latins, de la Sicile et de l'Andalousie que les chrétiens vont implanter en Occident des techniques d'irrigation, des cultures nouvelles ( certains fruits et légumes). C'est par la traduction de l'arabe en latin, dans les centres intellectuels de Catalogne, de Tolède, de Palerme, que les lettrés chrétiens redécouvrent une partie des textes de philosophes et de savants grecs comme Aristote, Platon, Ptolémée, Euclide, qu'ils prennent connaissance de l'avancée des musulmans dans les domaines de la médecine, de l'astronomie et des mathématiques ( chiffres dits « arabes » mais venus d'Inde, algèbre.).

Les relations culturelles ne se bornent pas aux seules traductions de textes. Parfois, la cohabitation de communautés différentes aboutit à fusionner leurs héritages pour donner naissance à une nouvelle culture.

C'est en Sicile que ce syncrétisme culturel a été le plus poussé. Les minorités musulmane, mais aussi orthodoxe et juive, y bénéficient d'une grande tolérance de la part des rois et peuvent participer à l'administration du royaume.

L'architecture religieuse et civile mêle les arts roman, musulman et byzantin (mosaïques, coupoles, arabesques).

Les relations entre la chrétienté et l'islam ont donc aussi été pacifiques.

Il se dégage malgré tout l'impression que ces échanges profitent essentiellement à l'Occident qui y a puisé les fondements de son « réveil » à partir du 12è siècle, alors que le monde musulman ne retire aucun bénéfice équivalent de sa rencontre avec les Occidentaux


Mr Chaudron professeur d'histoire à l'université de Nice
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Un des nombreux apports de l'islam à l'humanité
La Mecanique Universelle Index du Forum -> Islam
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure  
Page 1 sur 1  

  
  
 Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  


Powered by phpBB © 2001-2003 phpBB Group
Theme created by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com