mecaniqueuniverselle.net : aller à la page d'accueil
  • amour atome
    Dieu, la suite

L'homme, la philosophie et la religion

Dieu, constituant de l'atome

Un potentiel immatériel

Dieu en effet est l'entité même des choses, car il est le principe de l'essence, et c'est pourquoi il est entité. Nicolas de Cusa

Nous venons donc d'établir en page précédente, une définition du principe créateur. Nous disons qu'il est : « un potentiel immatériel, constituant fondamental de l'atome, de nature amour, capable d'impulsion et d'intention, et voulant s'incarner ».

Confrontons à présent cette définition à l'ensemble des grandes intuitions spirituelles, mythiques, religieuses, philosophiques, etc..

Le tao

tao par Jean marc tonizzo « Potentiel immatériel d'Amour, capable d'intention et constituant l'atome », semble pouvoir cadrer avec ce type de définition que le taoïsme donne du Tao. Le TAO est quelque chose de fuyant et d'insaisissable. Fuyant et insaisissable, il présente cependant quelque image ; insaisissable et fuyant il est cependant quelque chose (c'est la définition que la science pourrait donner du quarks ou du photon). Le principe qu'il sous-tend, transcende le monde concret. Il peut être transmis mais non saisi, appréhendé mais pas vu. Il est le principe dont émanent toutes les forces, bien que n'étant pas lui-même ces forces, ni d'ailleurs leurs manifestations. Il est le principe éternel dont participe toute vie et qu'en même temps il transcende. Tous les corps physiques, toutes les formes concrètes en sont des vêtements passagers et changeants. Il est la cause créatrice primordiale, la source existant en soi, l'inconditionné qui conditionne toute chose. bien que ne créant pas lui-même, il est néanmoins à l'origine de toutes créations.

Le judaïsme

judaisme symbole« Potentiel immatériel d'Amour, capable d'intention et constituant l'atome » s'adapte également à la définition de Yahvé.
Yahvé est Un et incomparable. Perpétuelle immanence, présence infuse. Il constitue le substrat de tout être, l'âme de notre âme, bien qu'il se révèle à l'homme, il apparaît cependant comme Dieu caché, il est infini, sans commencement ni fin, et n'est soumis à aucun changement.
Si chaque être humain est une somme d'amour absolu (donc un Dieu potentiel) plus ou moins exprimée , cela justifie l'idée d'une volonté morale, qui s'engage dans un dialogue avec les hommes, qui exige et qui ordonne, juge, puni et récompense. Une puissance créatrice sensible à la condition humaine qui se tourne vers les hommes avec amour. Dieu a amené toutes choses à l'existence à partir du néant par un acte de volonté (donc une intention) ce qui implique que l'univers entier depuis les particules intra-atomiques jusqu'aux galaxies, constitue un tout régi par les mêmes lois naturelles, d'un bout à l'autre du cosmos.
Les prophètes affirment qu'à la fin des jours, la volonté de Yahvé s'accomplira. Cette
prophétie confirme notre idée selon laquelle l'humanité est vouée a atteindre l'Amour absolu. Ainsi, si Dieu est Amour, sa volonté (l'Amour) s'accomplira.

L'islam

islam symbole« Potentiel immatériel d'Amour, capable d'intention et constituant l'atome », me semble aller parfaitement bien avec ces définitions d'Allah.
Allah apparaît complètement transcendant, bien loin d'être un objet de connaissance, et en même temps, plus près de l'homme que sa veine jugulaire. Il soutient les hommes et il est miséricordieux, mais si les hommes ne croient pas en lui, il les égare d'avantage. Allah est le seul Allah, il n'y a point d'autres Allah que lui, (le potentiel amour est le seul potentiel amour, il n'y a pas d'autre potentiel d'amour que lui) il est immuable, tout ce qui est dans les cieux et sur la terre lui appartient, il connaît ce que les cœurs recèlent. Le regard de l'homme ne saurait l'atteindre. Lui, atteint tous les regards.

Confucius

portrait de confucius« Potentiel immatériel d'Amour, capable d'intention et constituant l'atome », cadre à la définition de la Force spirituelle Confucéenne.
La puissance de la force spirituelle est partout à l'œuvre dans l'univers. Invisible à l'œil, inaccessible au sens, elle pénètre tout et rien n'échappe à son action. Seule la vertu fait impression sur le ciel. Les œuvres de Dieu tout puissant ne font pas de bruit et ne répandent pas d'odeur, l'homme est pénétré de son action silencieuse. Les choses ont une base et une structure et les événements ont un commencement et une fin, c'est pourquoi connaître la suite logique ou l'ordre relatif des phénomènes, c'est le commencement de la sagesse (nous devons donc anticiper le futur pour que les choses se révèlent à nous). Pour posséder la vraie sagesse il faut sonder les choses, alors la connaissance des choses est possible.

Le shintoïsme

photo shintoïsme« Potentiel immatériel d'Amour, capable d'intention et constituant l'atome », paraît également bien s'adapter avec le terme de Pureté du shintoïsme.
La vie ne trouve son sens et son état véritable que dans la pureté (l'amour absolu) et la vie qui perd sa pureté (la capacité d'aimer), devient une vie pleine de pêchés, de souillures et de désastre. Le corps et l'âme entraînés dans la pureté, permet à l'homme d'embrasser la réalité ultime. La pureté du corps, du cœur et de l'esprit (éliminer ses tendances) est indispensable pour entrer en relation avec la divinité (Kami, esprit invisible et suprême au-dessus de tout).

Le christianisme

symbole chretien, croix et poisson« Potentiel immatériel d'Amour, capable d'intention et constituant l'atome » s'adapte également à la définition de Dieu du christianisme : Dieu est amour. Dieu est devenu homme pour que l'homme puisse devenir Dieu. L'homme a été créé pour participer de tout son être à la vie divine et la communiquer à l'univers. L'homme est un être appeler à devenir Dieu.
Dieu déverse ses énergies sur les créatures, par l'intérieur d'elles-mêmes.
Dieu est la cause première de tout mouvement, lui-même immobile parce qu'il est en dehors de l'espace, le principe de toutes causes, l'être parfait.
Dieu tire son être de lui-même, non d'un autre être.
Dieu est un, non composé de parties.
Dieu ne peut passer d'un état moins parfait à un état plus parfait, ni réciproquement.
Dieu n'a pas eu de commencement et n'aura pas de fin.
Dieu est en dehors de l'espace comme il est en dehors du temps.
Dieu transcende le monde qu'il a créé.

Hindouisme

Portrait d'un hindou en turban« Potentiel immatériel d'Amour, capable d'intention et constituant l'atome » me semble également répondre, à la description que l'hindouisme propose de Brahman.
Seigneur universel et omnivore, impérissable. Le suprême objet à connaître. Le superbe réceptacle de tout le divers. Le gardien de l'éternelle loi. Un océan de joie où l'on peut s'abreuver sans jamais l'épuiser. Le tout de tout est plein de Brahman. Forme, qualité, nom, tout porte ta ressemblance. Dieu unique, caché dans tout les êtres, pénètre tout, le soi intérieur de toutes les créatures, le surveillant des actions.

au final, nous le voyons, la plupart des grandes religions, proposent originellement une vision de Dieu relativement proche des explications pragmatiques que le monde scientifique donne à propos du principe à l'origine de l'univers.

Mais essayons à présent, de comparer notre définition aux diverses propositions philosophiques sur la nature de Dieu.

2001


Dieu et la philosophie

1234

bagavad Gitâ

LA connaissance de la nature du suprême est le GRAND Mystère

La connaissance du Soi est souveraine entre toutes les connaissances ; elle est le plus profond secret et vraiment sacrée, pouvant être discernée par l'instinct, se conformant à la justice (Dharma) est très facile à pratiquer, et éternelle