mecaniqueuniverselle.net : aller à la page d'accueil
  • amour atome

Évolution de l'esprit

Philosophie de l'homme

Marcel Duchamp phtographie avec ses disques spirales L'esprit, la vie, l'humain, l'amour

L'étranger : Comment donc, Théétète, allons-nous appeler cette science ? Est-ce que, par Zeus, nous serions tombés sans nous en douter sur la science des hommes libres, et nous serait-il arrivé, en cherchant le sophiste, de découvrir d'abord le philosophe ? Platon

Ce chapitre cherche à établir un lien entre l'extase et le principe créateur. Il aspire à lier la « sensation béate » et « l'énergie qui la stimule »*.

* Autrement dit entre « l'humain accompli » et dieu.
  • Sous un certain angle, notre théorie situe la création à l'intérieur du principe créateur. Autrement dit, l'homme est à l'intérieur de Dieu*.
  • Mais sous un autre point de vue, dieu et l'homme sont distincts. Le divin est indépendant des créatures qu'il anime.
*Nous pouvons schématiser cette idée en reprenant quelques termes Spinoziste. L'essence (Dieu) anime la substance (l'homme). La vision De Spinoza étant panthéiste, elle observe donc le monde sous cet angle. Pour cette position, la liaison entre le biologique et l'atomique se réalise dans l'esprit de la créature. Autrement dit, la jonction entre Dieu et l'homme se réalise dans l'esprit humain.

L'humain et la vie

Les progrès de l'esprit

soufismeDe l'homme ordinaire à l'extatique

Dans l'absolu, tout appartient à Dieu. Comment en effet, certaines choses pourraient être radicalement exogènes au principe créateur ? Nous sommes donc rigoureusement spinozistes.

Seulement, pour notre analyse, nous sommes contraints d'adopter une position dualiste. Une option permettant de distinguer l'homme constructeur de l'humain accompli. Un point de vue distinguant le divin de l'homme (le divin pris comme « énergie actionnant toute chose »)

Une énergie : plusieurs résultats

Dans ce schéma, nous pensons que Dieu anime l'esprit humain, mais différemment suivant les zones cérébrales en activité. Ou plus précisément ; suivant les zones cérébrales qu'il sollicite, l'homme reçoit différemment l'énergie créatrice *

* Zones relatives aux désirs, à la joie, la peine, la colère, la réflexion, l'extase...

Pour simplifier notre réflexion, nous avons réuni les différents états psychiques sous deux grandes catégories :

  • d'un côté l'état ordinaire (le psychisme dans la vie de tous les jours).
  • De l'autre l'état extatique (un état rarement atteint).

a/ Dans la vie ordinaire, X (dieu, le principe créateur) anime l'être humain de façon basique. Il maintient l'homme constructeur en vie. Il l'agite, le stimule, le détourne ou le motive à l'aide de divers moteurs instinctifs*

* besoins, instincts, inconscient, pulsions, passions, intérêts, tendances, bref, les forces animant la conscience « ordinaire ».

b/ Dans l'état extatique par contre, le lien entre X et sa créature, est direct. Les zones cérébrales relatives au JE (l'instinct, l'inconscient, les pulsions, l'analyse, etc.) ne sont plus actives. L'énergie divine (l'Amour) alimente directement la conscience. L'extatique ressent alors telle quelle, cette énergie dans sa chair (d'où la sensation de jouissance en extase, puisque cette énergie est l'essence de l'Amour).

En somme, dans l'extase les cellules, la chair, les organes, bref le corps tout entier, reçoit le miel de l'énergie créatrice. Il reçoit Dieu sous forme « d'amour absolu ». Par répercutions, les actions émanant de cet état, sont totalement imprégnées d'amour.*

* Comme on peut le ressentir, semble-t-il, dans les actes d'extatiques telles que anandamayi

Généalogie de l'esprit humain

La montée vers l'incarnation

lumiereJe souffre que l'Esprit ne soit pas dans la vie et que la vie ne soit pas dans l'Esprit... Antonin Artaud

L'homme constructeur est avant tout une somme d'actions psychiques et physiques. Ces actions répondent à la stimulation de certaines zones du cortex. Des zones gérant l'intelligence, la projection, les désirs, les tendances, l'inconscient ou l'instinct. L'ensemble de ces zones forment donc une seule et même chose : l'esprit.

L'esprit est donc la puissance à laquelle toutes nos actions obéissent.

L'homme est un des résultats de la lente évolution du vivant. Nous pouvons schématiser cette évolution comme ceci : Première forme de vie - bactéries - poissons - reptiles - mammifères inférieurs - mammifères supérieurs (baleines, éléphants, singes) - hommes (appartenant à la branche des mammifères).

L'esprit de l'homme actuel est donc le descendant de l'esprit du premier mammifère, lui-même descendant de l'esprit reptile... et nous pouvons ainsi remonter la chaîne, jusqu'à l'esprit alpha, à l'origine de la première animation de la première forme de vie. L'ancêtre de l'esprit humain existait donc déjà dans la première forme de vie (disons, pour schématiser, dans la première bactérie). Cette bactérie initiale (première forme complexe vivante apparue) s'est multipliée et diversifiée. Elle a donné naissance à d'autres espèces. Ces espèces à leur tour en ont engendré d'autres jusqu'a composer l'écosystème dans lequel vient se placer l'espèce humaine.

L'homme, par le jeu de l'évolution, est donc le résultat de la complexification d'une bactérie primitive.

De la bactérie à l'homme, la vie

De l'esprit bactérien à l'esprit humain

schèma d'une bacterie En partant du postulat selon lequel l'homme décline d'une bactérie originelle, nous devrions rencontrer de nombreuses similitudes entre leurs deux organismes.

1/ Analogie physiologiques

Essayons tout d'abord de repérer les ressemblances physiques.

  • La bactérie a une membrane qui l'isole de l'extérieur. C'est également le cas pour l'homme. Cette membrane a évolué jusqu'a devenir un épiderme; notre peau.
  • Des sortes de muscles maintiennent ses éléments en place. C'est également le rôle des musculatures humaines.
  • La bactérie reçoit et communique des informations. Notre cerveau remplit, bien entendu, ces deux fonctions.
  • La bactérie s'alimente et respire. Nous le faisons également.
  • Elle possède des vésicules de transition et de sécrétion. Nous en possédons aussi.
  • Elle est capable de se reproduire. Nous le faisons également.
  • Elle dispose d'une région où sont rassemblées la majorité des informations. C'est la tâche de notre cerveau.

Résultat :

Physiologiquement, les organes de la bactérie, correspondent (de façon simplifiée) aux organes humains. Ils remplissent les mêmes fonctions chez les deux formes vivantes*.

*Exemple : si la peau humaine est plus complexe que la membrane protectrice de la bactérie, sa mission est la même : protéger l'intérieur de l'extérieur.

En conclusion, nous pourrions le dire ainsi : organiquement parlant, l'homme est une bactérie complexifiée.

2/ Analogie de comportement.

Essayons à présent, de savoir s'il existe des similitudes entre notre façon d'agir et celle de la bactérie.

L'activité des bactéries, disent les scientifiques, obéit à quelques formes de comportements élémentaires. Elle connaît le neutralisme, l'antagonisme, le commensalisme, la symbiose, la synergie, l'osmose.

Dans le neutralisme, il ne se passe aucune interaction entre 2 espèces dans le même biotope. L'homme connaît et pratique ce type de comportement. On peut l'appeler indifférence, égoïsme, désintérêt, insouciance...

L'antagonisme : une des 2 espèces excrète une substance nocive pour l'autre espèce. Sous de multiples formes nous retrouvons ce genre de conduite dans l'espèce humaine (la haine, la violence, la guerre).

Le commensalisme : le produit d'une espèce avantage l'autre espèce sans dommage pour elle-même. C'est ce que nous appelons l'échange, le commerce, la charité, le don, etc..

La symbiose : croissance de deux espèces à leur profit mutuel. Nous pouvons comparer cela à l'entraide humaine. Ce type de relations est en développement au sein de notre espèce. Il représente un premier horizon à atteindre.

La synergie : Une espèce synthétise un produit favorable au métabolisme de l'autre espèce. La recherche, la créativité, la science éthique, le dévouement, la bienveillance, etc.. Nous rencontrons ce modèle dans l'industrie, la médecine etc.

Et enfin l'osmose : influence mutuelle, interpénétration profonde intime entre deux espèce. Cette activité supérieure se retrouve également chez l'homme ou elle devient ; réciprocité absolue, amour idéal, universalisme total ... C'est le véritable horizon de l'humanité, son ultime but à atteindre.

Conclusion : L'ensemble des actions humaines peut, lui aussi, être comparé à celui du monde bactérien. Bien entendu, par le jeu de l'évolution, les actes de l'homme se sont particulièrement sophistiquées. Mais dans les grandes lignes, les actions de l'humanité déclinent d'actions déjà présentes dans la vie primitive.

Vers les origines de l'esprit

L'esprit, le corps, les actions

bacteriesDis donc, Lycinos, ce banquet est une véritable académie... Bravo à Aristénète d'avoir eu chez lui la bonne idée de remplir la panse de la fine fleur de la philosophie. Lucien

Nous pourrions résumer le paragraphe précédent comme ceci : la structure organique, biologique de l'homme, le sens de ses actions, résultent d'une longue complexification du vivant.

Le corps et les actions de l'homme peuvent donc être considéré comme la suite naturelle, mais complexifiée, du corps et des actions de la bactérie originelle. De la même manière, nous pouvons dire de l'esprit humain qu'il est le descendant complexe de l'esprit ayant actionné la première forme de vie. Autrement dit, tout le potentiel de l'esprit humain* existait déjà, sous une forme embryonnaire, dans la première forme de vie.

* esprit, corps, action

Dans la page suivante, nous nous demanderons si l'esprit, sous une forme encore plus simple, n'est pas antérieur à la vie elle-même ? Autrement dit, si l'esprit n'est pas déjà présent au niveau de la matière ?

2001

esprit-quarks

123456789101112131415

Hegel

Le royaume de l'esprit comprend tout ce qui est produit par l'homme. On peut se représenter de bien des manières le royaume de Dieu, mais il s'agit toujours d'un royaume de l'esprit qui doit se réaliser dans l'homme est passé dans l'existence Hegel

inscrivez vous

choose your