mecaniqueuniverselle.net : aller à la page d'accueil
  • amour atome

De la réalité du monde

L'illusion obligatoire

Qu'est-ce que le réel ?

Ce qu'il y a de plus réel pour moi, ce sont les illusions que je crée avec ma peinture. Le reste est un sable mouvant. Eugène Delacroix

Personne ne peut savoir si le monde est fantastique ou réel, et non plus s'il existe une différence entre rêver et vivre. Jorge Luis Borges

Qu'est-ce que le réel ?
Qu'est-ce que la réalité et la vérité ?
Ce qui se déroule devant mes yeux n'est-il pas tout simplement le fruit d'une imagination ? N'est-ce pas le produit d'un rêve ou, pour certains, d'un cauchemar ?
Comment puis-je être sûr de la réalité du monde quand il m'est impossible de m'extraire de ma tête ?

Tout ce que je vois, ressent, vit, est le fruit de quelques échanges électriques entre synapses. Je sens bien que le mur est solide. J'éprouve bien que ce four est chaud, cette couverture moelleuse et ce baiser très doux. Mais éteignez les 1200 grammes de matière grise qui animent mon être et tout cela disparaît. A l'extinction de mon cerveau, le monde, l'univers, les amis, la famille, plus rien n'existe (au moins dans l'état actuel de nos connaissances).

De la réalité atomique

L'univers

Jean PaulhanUne étrange constitution

Kant disait que c'est le grand scandale de la philosophie qu'elle n'ait jamais pu établir que le monde existe, qu'il n'est pas un simple rêve, une fantasmagorie. - mais ce serait peu : il en va du monde et de la nature comme de Dieu et les preuves, plus elles sont ingénieuses et puissantes, contre-prouvent ce qu'elles devraient prouver. Car l'ingéniosité, la puissance, la cohérence du raisonnement sont des qualités de la pensée : elles ne font donc que nous enfoncer plus avant dans la pensée : soit, par opposition à la Réalité qu'on voulait prouver, dans le rêve et la fantasmagorie. [...]

Bien. Mais voici un autre point. Il nous a semblé que l'expérience cubiste n'était pas sans rapport avec la démarche mystique. Or le mystique ne se contente pas du peu et du manque. Ou plutôt ce peu et ce manque ne sont pour lui qu'une approche du néant absolu, du Rien. Il se rend toute pensé étrangère, il « sort de sa pensée comme d'une prison » (Rig-véda). Il ne veut connaître Dieu que par « inconnaissance », il se porte « au-delà de tout savoir et de toute essence » Denys l'Aréopagite) ; il cherche « ce qui ne peut être décrit que par non ! Non ! (Upanishad) et où cesse toute parole est toute pensé (Denys). Jean Paulhan

Même si ce soit-disant réel qui me semble extérieur à mon agitation cérébrale, était bien réel, sa constitution même engendre un doute. Pourquoi, la matière est-elle, au final, si légère ? Arrêtez l'agitation des électrons, stopper le mouvement des particules élémentaires, et l'univers se réduit à une tête d'épingle. Comment peut-on croire que ce monde tout en apparence, soit l'essentiel de la création ? Pourquoi accorder tant d'importance à une matière aussi volatile ? Une matière qui disparaît quand mon cortex s'arrête de fonctionner.

Tant que l'homme n'aura pas dénoué ce premier problème physique et métaphysique, aucune vérité n'est possible (ce qui nous empêche, ni d'en chercher, ni d'en proposer).

Accepter les conventions

Nous sommes donc obligés d'accepter une sorte de pétition de principe. Pour vivre dans ce monde tel qu'il est, j'accepte de croire en sa réalité. Et si j'accepte de croire en sa réalité, j'en admets toutes les valeurs qu'il préconise. Selon certains sophistes, la vérité du monde est inconnaissable. Dans l'état actuel des choses, ce concept me semble parfaitement juste. Mais parce que je ne baisse pas les bras devant cette vérité espérée, je choisi de croire qu'elle est connaissable.

2001

L'esprit

123456789101112131415

quarks_mecaniqueuniverselle

L'état fondamental d'une théorie physique quantique est appelé le vide quantique. Contrairement au cas du vide classique, proche du néant, sa structure est riche et complexe. Ainsi, le vide est peuplé d'états virtuels qu'une excitation peut révéler: c'est le principe de l'apparition des paires particules-antiparticules. universalis

Vers la version anglaise

inscrivez vous

choose your