mecaniqueuniverselle.net : aller à la page d'accueil

Les chantiers de l'évolution humaine

Pulsions, nature, questions

Le phénomène humain en marche.

Nous étions des primates naturels, nous sommes des hommes constructeurs, nous évoluons vers l'humain accompli.

Pour accéder à sa pleine culture, l'humanité doit faire disparaître certains des problèmes liés à sa nature. Elle doit améliorer son comportement (en dévaluant la domination de ses pulsions négatives), s'affranchir des exigences de son environnement et dénouer ses questionnements.

Le désir de faire progresser ces 3 pôles fondamentaux, découle tout simplement de notre inclinaison au bonheur. Cette aspiration anime chacun des hommes. Les grands philosophes grecs, Platon, Socrate ou Aristote, l'avaient déjà compris bien avant nous.

Oui mais pourquoi ?

Par contre, les pères de la philosophie n'avaient pas les moyens à l'époque de comprendre les répercussions logiques de ce désir individuel de bonheur (tout simplement parce qu'ils ne disposaient pas d'une vision universelle du monde). Ils ne pouvais alors saisir que cette quête individuelle du bonheur, formait par déduction le désir de l'ensemble humain. Autrement dit, l'humanité toute entière travaille intuitivement à construire son bonheur, et nos progrès dans la maîtrise de l'environnement, du comportement et du questionnement travaillent pour cela et impliquent l'ensemble humain.

Avec un peu d'imagination

En effet, imaginons simplement une humanité ayant acquis la maîtrise parfaite de son comportement, son environnement et son questionnement. Nous pouvons alors convenir qu'elle a en même temps atteint le bonheur et la sagesse. La perfection à laquelle nous pensons, est donc un état de contemplation, de sérénité et d'éveil. C'est la sainteté, l'extase le nirvana, dont parlent l'hindouisme, le bouddhisme, le judaïsme, le christianisme, L'islam et la plupart des philosophes.

écrits en l'an 2000



sommaire




christian wolff philosophe metaphysicien allemand

La philosophie est la science de toutes les choses possibles, et elle enseigne comment et pourquoi elles sont possibles ».

Christian Wolf, 1679, Breslau