mecaniqueuniverselle.net : aller à la page d'accueil

L'esprit

Une évolution vers la perfection

Boece, pythagore, reisch, l'espritL'évolution de l'esprit. Du primate, à l'homme, à l'humain

L'évolution ne s'est jamais départie de son effort ; constamment, elle s'est élevée de degré en degré pour aboutir à l'homme. Sa marche passée est garante de l'avenir. A Vendel.

Circonscrite à la progression humaine, cette citation pourrait s'interpréter ainsi : « l'évolution de l'homme ne s'est jamais départie de son effort. Constamment, elle s'élève, de degré en degré, et se dirige vers sa perfection. L'histoire passée de l'humanité, prouve ce sens d'évolution. » Lorsque nous étions des primates naturels notre esprit vivait hors du temps tel que nous le connaissons aujourd'hui. Il baignait dans une sorte d'insouciance et d'immédiateté. Une immédiateté identique à celle des primates naturels.

Progressivement, notre espèce a acquis la notion de temps. Elle utilise cette mesure pour construire le monde. Grâce à cette faculté, l'homme peut se projeter sciemment vers le passé et l'avenir. Il peut accumuler son savoir et le transmettre, juger ses actes afin de mieux les maîtriser. Toutes ces nouveautés bâtissent la culture, la technique, le progrès. Façonnés par ces outils culturels, certains traits rigides de notre primatitude* s'affaiblissent. Ils cèdent leur place à des conduites plus pacifiques, créatives, sociales et spirituelles.

*agressivité, égocentrisme, esprit de clan, domination-soumission

Notre philosophie (la mecaniqueuniverselle) pense qu'à terme ces facultés parviendront à libérer l'esprit humain des contingences de la nature. L'homme quittera sa prison rudimentaire grâce à la culture, à la technique, à l'éducation. Par-delà les mauvais exemples présents, ces aptitudes nous libérerons de nos tendances primaires. Elles nous exonéreront de nos pulsions agressives et des angoisses liées aux questions sans réponses. Si l'humanité parvient à surmonter tous ses obstacles, elle atteindra forcément la paix, la sérénité et l'insouciance.

Cet état de paix, de sérénité, de quiétude est bien connu des philosophes et des mystiques.

« La joie est notre évasion hors du temps. » Simone Weil

Les « génies de l'esprit » que sont les philosophes et les grands spirituels, l'appellent : béatitude, nirvana, bonheur suprême, ataraxie, joie ou extase suivant leur culture... Ces grands penseurs et ces grands expérimentateurs, considèrent cet état comme un état de conscience absolue. Un état de pleine présence au monde et de plein immédiat. Pour la religion comme pour un grande partie des philosophes, cet état subliminal représente le plus haut degré de l'évolution De l'esprit.

Telle est la perfection vers laquelle se dirige, selon moi, l'humanité.

année 2002


l'immédiat, le "là"

Simone Weil

« L’avenir ne nous apporte rien, ne nous donne rien ; c’est nous qui, pour le construire, devons tout lui donner, lui donner notre vie elle-même. » Simone Weil

choose your