mecaniqueuniverselle.net : aller à la page d'accueil

Le telos l'étude des fins dernières.

Judaïsme, hindouisme,

Chagall, Moise et les tables de la loichristianisme, bouddhisme, islam,

"Définissez-moi d'abord ce que vous entendez par Dieu et je vous dirai si j'y crois" Albert Einstein

La philosophie semble être la première science à avoir réfléchi en profondeur à la finalité de l'humanité, à son sens, son but. Kant et Hegel font office de figures de proue dans ce domaine. Mais les véritables pionnières à ce sujet, sont les religions.

Des monothéismes

La première affirmation selon laquelle l'humanité évolue dans un sens linéaire, un sens finaliste et spirituel, une évolution vers Dieu, nous est fournie, semble-t-il, par le judaïsme. En effet, pour cette religion mère, l'humanité se réalisera avec l'arrivée du Messie. (Quand le messie viendra, l'authenticité de la Torah et l'existence de Dieu seront universellement reconnues. A partir de cette reconnaissance universelle, rayonnera la lumière de la vérité, de la justice, de la tolérance et de la paix sur le monde entier). Ce positivisme se prolonge et s'enrichit tout naturellement avec le christianisme et l'islam. Ces 2 filles du judaïsme promettent une fin heureuse après l'Apocalypse (l'ultime victoire des forces du « bien » sur les forces du «  mal » et l'instauration finale du royaume de Dieu sur terre, autrement dit l'instauration du royaume de l'amour, puisque Dieu est amour).

Des philosophies circulaires

L'idée de progression humaine vers la perfection, se retrouve dans les spiritualités asiatiques mais sous une autre forme. Hindouisme, bouddhisme et taoïsme envisagent la création de façon cyclique (c'était également la croyance de la Grèce ancienne). Un âge d'or décline vers le chaos puis repart vers un âge d'or... (voir ci-contre). Si cette vision est différente des monothéismes, le principe revient au même. Dans l'éternel recommencement (de l'âge d'or au chaos et du chaos à l'âge d'or) c'est bien l'âge d'or (autrement dit la perfection) qui fait office d'idéal à atteindre.

Linéaire ou circulaire, pour toutes les grandes spiritualités du monde, l'humanité évolue vers un point de perfection.

an 2000


philosophie et téléologie