mecaniqueuniverselle.net : aller à la page d'accueil

La négation d'autrui

Nier ou abuser autrui est une affaire de pulsions

L'abuseur n'a pas véritablement le choix d'agir autrement. Il est victime de ses pulsions abusantes (désir de pouvoir, de domination, de thésaurisation des privilèges....) Sil avait les moyens d'éviter de maltraiter ses congénères, tout transgressant le ferait.

La plupart du temps, les circonstances de la vie, les carences éducatives, les maltraitances subies dans l'enfance, sont à l'origine des actes de négation d'autrui. Ces carences "éducatives" empêchent notre conscience profonde et universelle de s'épanouir. Elles transforment autrui en objet utilisé pour arriver à nos fins.

L'AMOUR à l'origine de tout

A l'origine de toute action pourtant, se trouve L'AMOUR ABSOLU. C'est lui, créateur de l'univers qui active chacun de nos actes, même les plus barbares.
Entre cette énergie originelle AMOUR ABSOLU et la finalité de l'action, s'interposent nos zones cérébrales pulsionnelles. Ce sont elles qui travestissent cet élan d'amour initial, qui l'habille de négation, de racisme, de prédation ou de cruauté.

En définitive, tout acte contraire à l'humanité, est une demande ou une offre d'amour qui ne sait s'exprimer.

Cette "inadéquation" entre l'impulsion AMOUR et l'action finale, est une nécessité pour l'humanité. C'est par cette lutte entre ce que nous appelons "le bien et le mal" que s'élabore notre espèce. (C'est " la ruse de la raison" dont parle Hegel). En poursuivant leur propre intérêt, les hommes construisent l'unité de l'humanité..

  • Le but réel du truand comme celui du petit casseur ou dealer de banlieue, n'est pas de dépouiller ou de maltraiter les gens qu'il abuse, ceci n'en est que le résultat. Les véritables motivations sont ailleurs. C'est "l'amour" qu'il espère recueillir de la part de sa copine, de ses amis, de lui-même ou de sa famille grâce aux fruit de ses larcins, qui le motive.
  • Le cas de l'intellectuel du journaliste ou du scientifique qui plagie l'imagination d'autrui, s'empare du concept d'un autre est tout aussi exemplaire, c'est de l'amour qui est réclamé sous forme de célébrité, de renommée, de reconnaissance...

Même si "l'amour" donné ou espéré par le biais de ces actes condamnables est bien loin de l'amour absolu du départ ou du béat, il en est l'enfant direct.

 

 

an2000

 

négation monde



andre gide

"Les lois et les morales sont essentiellement éducatrices, et par cela même provisoire. Toute éducation bien entendue tend à pouvoir se passer d'elles. Toute éducation tend à se nier d'elle-même. Les lois et les morales sont pour l'état d'enfance : l'éducation est une émancipation. Une cité, un état parfaitement sage vivrait, jugerait sans lois, les normes étant dans l'esprit de son aréopage. l'homme sage vit sans morale, selon sa sagesse. Nous devons essayer d'arriver à l'immoralité supérieure."
(André Gide / 1869-1951 / Journal 1889-1939)