mecaniqueuniverselle.net : aller à la page d'accueil
  • hasard destinée

De la contingence

Une illusion nécessaire

Man Ray Tears 1930Le contingent, l'accidentel, le possible

Philosopher c'est universaliser une expérience spirituelle en la traduisant en termes intellectuels valables pour tous. J. Lacroix

Contingence : du latin contingere, arriver par hasard.
nécessité : du latin necessitas, l'inéluctable*.

*Tout ce qui arrive, devait arrivé tel qu'il arrive.

En philosophie, un événement est dit contingent, quand il peut se produire ou ne pas se produire. Quand il peut être le fruit du hasard ou de l'accidentel.

Si pour la métaphysique, le contradictoire n'existe pas, s'il est rien, comme l'écrit Louis Millet dans son livre sur la métaphysique, alors la contingence universelle n'existe pas non plus.

Vers le passé

Selon notre philosophie, rien dans notre monde n'est contingent. Tout ce qui se produit, devait se produire. Rien n'est accidentel dans la mesure où tout ce qui arrive ne pouvait pas ne pas arriver. De tous les événements qui ont eu lieu, aucun ne peut être supprimé ou ajouté. Même un grain de poussière ne peut être soutiré au passé.

Vers l'avenir

« L’avenir ne nous apporte rien, ne nous donne rien ; c’est nous qui, pour le construire, devons tout lui donner, lui donner notre vie elle-même. » Simone Weil , je dirais plutôt, "l'avenir apporte tout, nous ne pouvons faire autrement que lui donner chaque seconde de notre vie entière, il n'y a pas d'autre issue, et aucune volonté ne rentre en jeu dans ce don obligatoire".

La moindre chose qui aura lieu dans le futur ne peut être exclu du futur. De tous les événements destinés à composer ce futur, aucun ne pourra être ajouté ni supprimé. Aucune chose, aucune action, aucun être, ne peut s'insérer en plus de ce qui adviendra réellement demain.

De la nécessité

En résumé, il est impossible d'ajouter ou de retrancher la moindre chose à ce qui s'est écoulé. Impossible d'ajouter ou de retrancher la moindre chose à ce qui s'écoule. Et impossible d'ajouter ou de retrancher la moindre chose à ce qui s'écoulera. Autrement-dit, tout ce qui advient est nécessaire.

Absolu, certain, nécessaire

Si j'avais su..

Poesie, oeuvre sur papier. Jean Marc Tonizzo... je serai pas venu

Ce qui est, est la seule réalité possible.
Çà aurait pu ne pas arriver, ça aurait dû arriver, j'aurai pu réussir, etc., sont de simples suppositions, des chimères, des invraisemblances.

Il n'y a donc aucune contingence dans le monde.

Nous ne pouvons pas non plus dire : puisque tout peut arriver, tout peut ne pas arriver, car il n'y a que ce qui arrive qui peut arriver. Tout donc, ne peut pas arriver.

N'est arrivé que ce qui devait arriver...
n'arrive que ce qui doit arriver...
et n'arrivera que ce qui devra arriver...

an 2000

hasard

123456789

leibniz

Mais la raison suffisante se doit trouver aussi dans les vérités contingentes ou de fait, c’est-à-dire, dans la suite des choses répandues par l’univers des créatures ; où la résolution en raisons particulières pourrait aller à un détail sans bornes, à cause de la variété immense des choses de la Nature et de la division des corps à l’infini. Il y a une infinité de figures et de mouvements présents et passés qui entrent dans la cause efficiente de mon écriture présente ; et il y a une infinité de petites inclinations et dispositions de mon âme, présentes et passées, qui entrent dans la cause finale. Leibniz.

inscrivez vous

choose your