mecaniqueuniverselle.net : aller à la page d'accueil
  • hasard destinée

La destinée de l'humanité

Une évolution vers la liberté

spillaertL'homme et sa progression.

Notre philosophie est simple: faire mieux chaque jour que la veille, j'appelle ça une amélioration mesurable continue. Paolo Fresco

Nous naissons, nous vivons et mourrons. Il ne viendrait à l'idée de personne, de remettre en cause l'existence de ce cycle de vie (naissance, évolution, mort). L'idée qu'existe dans le vivant un système commençant en un point A et évoluant nécessairement vers un point B* est donc assez pertinente.

* même si le point B de la finalité de l'humanité, est encore inconnu.

Si nous avalisons ce type d'évolution, il nous faut alors admettre le principe de destinée. Le fait d'évoluer forcément vers ce point B, en fait naturellement sa destinée.

Tout phénomène est déterminé par ses conditions d'existences. Un phénomène est donc rigoureusement prévisible si l'on connaît ces conditions. Par exemple, être mortel fait partie des conditions de notre existence, il est donc rigoureusement prévisible que la mort soit notre finalité.

Ps : La mort n'est pas forcément la finalité des choses. Certaines évoluent et se transforment en d'autres choses. C'est peut-être le cas du phénomène humain.

Humanité mon amour

L'ensemble de ce site, à quelques chapitres près, est dédié à l'évolution de l'humanité. Sa destinée nous est précieuse et c'est d'elle, ici, que nous voulons parler. Nous pensons qu'en nous penchant sur les progrès réalisés par notre espèce depuis sa naissance, nous pouvons en déterminer l'avenir, en prévoir le chemin et probablement le but.

Pour parvenir à cette connaissance, l'homme devra éclaircir quelques énigmes. Pourquoi notre espèce est-elle apparue ? Qu'apporte-telle de véritablement différent au règne animal ? Que continue t-elle d'améliorer avec acharnement ?

Répondre à toutes ces questions, nous autorisera de pré-voir notre destinée. Autrement dit, si nous parvenons à comprendre la logique de l'évolution humaine, nous pourrons prédire la destinée de l'humanité.

Destinée ou hasard

Du matérialisme au sacré

poesie, oeuvre sur papier, de jean marc tonizzoLe réductionnisme et ses limites

Par quel hasard le monde pourrait-il contenir de l'hasardeux ? Jmt

Le matérialisme réductionniste rejette le principe d'un agent créateur. Il exclus toute transcendance et tout but déterminé. Ce modèle imagine l'évolution simplement soumise à des contraintes économiques, plus ou moins rigides (la rareté relative des ressources etc.) et à des données biologiques.
De là résulte, selon lui, la concurrence et la lutte pour la survie, éléments régulateurs du jeu de l'hérédité et de l'adaptation, donnant l'avantage aux plus aptes (sélection naturelle).
Ensuite et selon lui toujours, l'hérédité transmet les modifications. Ainsi les êtres organisés procèdent de facteurs mécaniques, qui produisent les apparences de la finalité
.

Pour ce type de pensée l'ordre de la causalité se renverse :

Ce que les finalistes prennent pour un but ou pour une tendance vers un but est ramené au statut d'effet. Les formes et les dispositions qui paraissent en vue d'une fin que nous croyons observer, sont produites par des causes efficientes. Autrement dit, la finalité de fait (ou immanente) recevant une explication causale et déterministe, l'hypothèse d'une finalité réelle devient inutile et est éliminée, on la conserve sous le nom de téléologie.

La théorie darwinienne, dans cette version, peut donc être célébrée comme une réduction de la cause finale à la cause efficace. En plus de cet avantage scientifique, elle accomplit une performance remarquable, en disjoignant l'idée d'évolution de celle de fin, tout en maintenant la croyance au progrès des espèces. Le principe de la mécanique téléologique, commente Haeckel, a acquis une valeur de plus en plus grande, et nous a expliqué mécaniquement les dispositions les plus subtiles et les plus cachées des êtres organiques, par l'autoformation fonctionnelle de la structure conforme à une fin.

Seulement ce modèle réductionniste à ses limites. En effet, si les causes produisent forcément un type logique d'effets, si nous pouvons prévoir ces effets, et si nous pouvons prouver que les causes sont comprises dans les mécanismes même de la vie,* alors le modèle réductionniste devient le simple révélateur de notre incapacité actuelle a poser une loi sur le principe de cause à effet. Et une loi posée sur ce principe, deviendrait une loi déterministe.

*lutte pour la survie, sélection naturelle, hérédité

Apprendre à lire notre destinée

Les logiques du destin

L'évolution inconsciente

Toute évolution progresse en se déployant d'un état potentiel vers sa réalisation. Quand une évolution se déroule hors de toute volonté consciente*, nous pouvons l'estimer comme étant soumise à une destinée.

* c'est le cas par exemple, de l'évolution du vivant.

Jusqu'a présent les hommes construisent l'humanité sans projet déterminé. Sans conscience d'un but à atteindre. Le progrès humain s'est donc déroulé de façon intuitive et naturelle. Pourtant notre espèce a évolué dans un sens précis. nous étions des primates naturels et nous sommes devenus les hommes que nous sommes. Nous avons évolué de la nature vers la culture. Il y a donc un sens souterrain à l'évolution de l'humanité.

Perdre la liberté pour enfin la trouver.

Ce sens sous-jacent, notre théorie affirme pouvoir l'éclairer (en s'appuyant sur l'histoire). Elle pense qu'on peut déchiffrer la direction de cette évolution. Qu'on a les moyens de déterminer notre but et notre finalité.

J'adore alfred Hitchcock. Malheureusement je n'ai aucune de ses qualités. Je suis parfaitement incapable de faire durer le suspens. Cela enlève d'ailleurs pas mal de piments à l'existence de ceux qui m'entoure. Fidèle à moi-même, je vais donc révéler tout de suite la finalité que la mécaniqueuniverselle prévoie à l'humanité. Nous pensons ici qu'elle est orientée vers la sagesse et l'extase, l'état permettant de ressentir l'énergie créatrice (autrement dit : dieu).
Nous faisons avancer plus outre, sous l'action créatrice, un univers au sein duquel dieu vient se poser (Teilhard de Chardin).

La difficulté de penser une destinée

La pensée contemporaine occidentale a du mal à accepter l'idée de destinée. Elle l'accole instinctivement au fatalisme. Elle en fait la destructrice des notions de volonté et de liberté.

Si l'humanité suit une destiné déterminé, à quoi bon agir ? Et si l'humanité cessait d'agir, comment pourrait-elle dépasser sa condition pour atteindre la perfection béate et universelle dont vous faites la destiné ?

Page réalisée en 2000



Action

123456789

Maurice Maeterlinck

Si vous aimez, ce n'est pas cet amour qui fait partie de votre destinée ; c'est la conscience de vous-même que vous aurez trouvée au fond de cet amour qui modifiera votre vie. Maurice Maeterlinck

emmanuel kant

Les choses humaines semblent suivre un cours déraisonnable, mais elles sont conformes à un plan déterminé de la nature

Kant

choose your