mecaniqueuniverselle.net : aller à la page d'accueil
  • homme humain
    de l'homme à l'humain parfait

La conscience

L'évolution de la société humaine.

Batman poche illustré, années 60De l'homme a l'humain, sens et société

L'inconscience a parfois des audaces que la sagesse n'a pas le pouvoir de réprimer. Gilles Lamer

La page précédente, intitulée human, nous a montré l'orientation naturelle de l'évolution humaine. Elle à mis en lumière notre destination finale. L'humanité selon nous, évolue vers la perfection de l'amour, autrement dit vers l'extase. Jusqu'à présent cette évolution s'est toujours déroulée de manière intuitive,sans en avoir véritablement conscience et sans plan défini.

Nous évoluons à tâtons, ignorant notre but. Nous pensons agir pour nous-même, pour notre famille, notre clan, notre pays ou notre communauté. En réalité nous travaillons pour l'évolution globale de notre espèce. Pour l'humanité quoi !

Positif et négatif

Notre société progresse et s'édifie à partir des grandes découvertes. Grâce aux innovations sociales, techniques, spirituelles, scientifiques, éthiques, philosophiques, artistiques. Grâce aux échanges inter groupes, inter communautés. Elle se bâtit également sur des moments ponctuels de chaos. Sur la guerre, la violence, le doute, l'angoisse, les régressions momentanées.

La bataille des esprits

Esprit jeune et esprit vieux

tableau naif, arche de noéConflit et concurrence

Heureux celui qui se préoccupe davantage d'avoir une conscience pure qu'une caisse pleine saint François de Sale

La rivalité et la guerre, font effectivement partie des divers moteurs de l'évolution inconsciente. L'antagonisme anime depuis longtemps, la lutte entre esprits jeunes et esprits vieux. Entre progressistes, et conservateurs, « réformistes » et « réactionnaires ».

L'équilibre des forces

Un certain équilibre entre ces deux forces, permet à la société d'évoluer dans un cadre relativement serein. Les deux adversaires apportent alors leurs qualités et leurs remèdes aux défauts de l'autre.

  • Les esprits jeunes empêchent les esprits vieux de scléroser la société.
  • Et les conservateurs, empêchent les jeunes progressistes de faire évoluer trop vite l'humanité*.

Une image de cet équilibre pourrait être celle des 30 glorieuses en France.

Le déséquilibre des forces

Du déséquilibre entre ces deux forces antagonistes, naissent les perturbations et le chaos. Si les réactionnaires parviennent à thésauriser l'ensemble des pouvoirs, la plupart du temps ils en abusent. Ils deviennent sourds à toute évolution sociale ou culturelle et empêche tout renouveau. Leur toute-puissance lamine peu à peu les oppositions. Sans opposition, leurs injustices et leurs immoralités partent à l'inflation. Cela devient de plus en plus insupportable pour le peuple. Des mouvements de résistance agressifs se constituent. Il leur est répondu par la violence d'État. Ce qui conduit à la révolution ou à la dictature.

C'est la même chose quand les « réformateurs » parviennent à prendre le pouvoir.

  • Parfois ils sombrent dans la dictature ou l'autocratie (les grandes révolutions françaises ou la révolution soviétique). Ils éliminent alors les contre-pouvoirs et les « conservateurs ».
  • Parfois ils ne parviennent pas à maintenir la perversité des réactionnaires. Ils sont alors renversées au profit d'une dictature réactionnaire (Allende renversé par Pinochet).
  • Parfois ils veulent imposer une société idéale mais insupportable avant la lettre. Cela se termine alors bien souvent sous la folie d'un gourou.

Les deux hégémonies, nous le voyons, conduisent fatalement au même chaos.

Entre être et avoir

Matérialisme et spiritualité

spiritualité tonizzoUn équilibre à respecter

Le vrai héros est celui qui livre bataille avec l'esprit ouvert et sans partialité et qui pourtant mène une vie de paix et de liberté. Swâmi Râmdâs

Un autre grand générateur « d'évolution inconsciente » découle de la lutte entre « spirituel » et « matérialiste ». Entre « religion » et « laïcité ». Là aussi, l'équilibre des forces, est une des conditions pour évoluer dans un cadre relativement serein. S'il y à déséquilibre (qu'il soit à l'avantage du religieux ou du matérialiste) la société se retrouve déréglée. Elle engendre naturellement plus de souffrance qu'une société équilibrée.

Dieu ou le marché

Aujourd'hui, quand le religieux domine le laïque, il freine obligatoirement l'évolution sociale. Le bien-être, le surplus, la gaieté étant jugés superflus, ces systèmes assombrissent la vie de leurs citoyens. Leur résistance au progrès technologique, les rend vulnérables à la prédation et à l'agression du monde industrialisé.

Inversement, quand le laïque écrase le spirituel, la société plonge peu à peu vers l'absurde et l'insensé. Face à un monde sans horizon, l'homme doit s'accrocher à la compulsivité. L'aliment, la boisson, la drogue, le travail, la consommation, le bruit, la télé, sont quelques moyens utilisés.

La clé, là aussi, et dans l'harmonie. Dans l'équilibre entre le matériel et le spirituel. Dans la reconnaissance des priorités (le matériel est au service du spirituel et non pas l'inverse).


Progrès

123456


bouddha souriant, bras levé, sculpture

De celui qui dans la bataille a vaincu mille milliers d'hommes et de celui qui s'est vaincu lui-même, c'est ce dernier qui est le plus grand vainqueur. Bouddha

Vers la version anglaise