mecaniqueuniverselle.net : aller à la page d'accueil
  • homme humain

Vers l'amour absolu

L'évolution vers la perfection

amoureuxLa fin de l'homme, son but.

Selon notre philosophie, l'évolution affective, sociale, technique et culturelle humaine, suit une sorte de courbe ascendante. Une montée continue et exponentielle, vers sa perfection.

Aujourd'hui, ce chemin de notre espèce vers son épanouissement, nous ne pouvons que l'imaginer. Nous pouvons, comme sur ce site, en définir la logique, mais il appartiendra à nos descendants de le démontrer scientifiquement. A mon sens, en effet, l'évolution des systèmes de calcul leur permettra de confirmer la phrase centrale de notre réflexion, à savoir : « l'humanité est vouée à atteindre sa perfection ».

Les freins de la recherche téléologique

Aujourd'hui, les réflexions téléologiques * sont relativement marginales.

* téléologie ; «  recherche du but et du sens de l'humanité ».

Les tristes conséquences du progrès européen au XXe siècle, sont encore dans toutes les mémoires. Comment continuer à parler de la positivité du progrès technique après les ravages qu'il a permis d'accomplir ? Le milieu scientifique à donc des raisons d'occulter encore ses recherches sur l'avenir de l'humanité.

D'autre part, l'informatique actuelle est relativement faible pour modéliser toute la ligne de notre évolution. Il nous faut encore accumuler des connaissances pour authentifier la présence d'un sens de l'histoire.

Une science d'avenir

Mais notre humanité développe et accumule de nouveaux outils. Elle multiplie sans cesse la puissance de ses instruments de calcul. Il est donc imaginable de penser qu'un jour nos descendants sauront modéliser le futur. Qu'ils parviendront à éclairer la finalité de notre évolution, le but vers lequel tend notre espèce.

En attendant, la mecaniqueuniverselle va contenter ici de remettre au goût du jour cette voie de recherche. De rouvrir les réflexions téléologiques et d'avancer quelques arguments permettant de croire en un sens préétabli, un avenir humain déjà inscrit dans le processus d'évolution.

Vers une néo téléologie

Pour confirmer définitivement cette évolution vers la perfection, il faudra qu'émerge une science de l'avenir capable de rassembler une vaste communauté de chercheurs*. Seul un grand groupe de penseurs (toutes disciplines et cultures ** confondues) peut mener à bien cette recherche.

* philosophie, physique, mathématique, psychologie, théologie, biologie, sciences politiques.
** hindouisme, judaïsme, christianisme, islam, bouddhisme, panthéisme, athéisme, etc.

Une récapitulation

Le but ultime des évolutions

Trois grands chantiers

Maîtrise du comportement, de l'environnement, du questionnement.

Avant de réfléchir à "l'image" de l'humanité aboutie, nous allons récapituler les chantiers qui y conduisent. Les grandes œuvres vers lesquelles convergent l'ensemble des activités humaines.

La fonction dernière de la science ou de l'art, n'est pas la science, ou l'art.
C'est « le bien être de l'homme ». C'est son bonheur (au sens où l'entend Aristote, autrement dit; la contemplation). C'est l'accession de l'homme à la jouissance ultime et transcendantale, à l'extase.
Chacune des trois grandes perfections* visées par l'humanité, est destinée au bien-être et au ressenti.

* la maîtrise du comportement, de l'environnement, du questionnement.

Tout progrès humain à pour ultime finalité, « l'éprouvé intime » de l'individu. Le sentiment de bonheur absolu, de souverain bien.

En somme, l'ensemble des progrès humains (sociaux, technologiques, scientifiques) sont destinées à notre intériorité.

L'exemple de la tour Eiffel

Prenons un exemple.

La tour Eiffel compte parmi les grandes prouesses réalisées par le génie humain. Cet édifice en effet est connu du monde entier. De nombreuses motivations sont à l'origine de cette curiosité parisienne.

  • Montrer le savoir-faire de l'homme
  • stimuler l'industrie française,
  • exposer la capacité de nos ingénieurs,
  • présenter les qualités de la construction métallique etc..

Mais finalement, cette gigantesque œuvre technique, est avant tout une grande génératrice d'émotions et de sensations.

  • émotions procurées à son concepteur (M. Eiffel) par la satisfaction de soi, les honneurs, les félicitations...
  • Émotions procurées aux ouvriers de la construction.. Sentiment du travail bien fait, respect de soi, amour procuré par les autres..
  • Et surtout, émotions « offertes » à ses visiteurs.. Ces milliards d'êtres humains l'ayant vu de leurs yeux ou rêvant de le faire.

La sensation avant tout

Autrement dit, tous les progrès techniques, sociaux et intellectuels de l'humanité, ont une destinée supérieure. Ils sont voués à améliorer progressivement, la qualité du ressenti psychique humain. Ainsi, quand l'humanité aura atteint sa perfection technique, elle aura également atteint sa perfection sensitive : l'extase.

Bergson du reste me semble-t-il, l'a déjà entrevu lorsqu'il écrit : « la mystique appelle la mécanique ». Ou encore : « les origines de la mécanique sont peut-être plus mystiques qu'on ne le croirait ».

Page datant de 2001


résumé

12345678

claude levi strauss

L'attitude la plus ancienne, et qui repose sans doute sur des fondements psychologiques solides puisqu'elle tend à réapparaître chez chacun de nous quand nous sommes placés dans une situation inattendue, consiste à répudier purement et simplement les formes culturelles : morales, religieuses, sociales, esthétiques, qui sont les plus éloignées de celles auxquelles nous nous identifions. « Habitudes de sauvages », « cela n'est pas de chez nous », « on ne devrait pas permettre cela », etc.., autant de réactions grossières qui traduisent ce même frisson, cette même répulsion en présence de manières de vivre, de croire ou de penser qui nous sont étrangères.

Claude Lévi-Strauss

carricature de Darwin

Caricature de Darwin

choose your