mecaniqueuniverselle.net : aller à la page d'accueil
  • l'humanité
    l'égocentrisme (suite)

L'esprit de clan défense, souffrance

La clanicité et la démocratie

Dessin, un clan préhistorique, Autrui

Être curieux d'autrui est inscrit dans la nature humaine. Cette prédisposition est également présente chez la plupart des mammifères et des autres animaux. Notre intérêt pour les autres cultures, dérive donc sans doute de cette tendance naturelle.

Attirance et peur de l'étranger

Si autrui aiguise notre curiosité, il est également une énigme. La plupart du temps, cet inconnu qui vient à notre rencontre, est bienveillant, curieux et empathique. Mais nous savons aussi qu'il peut être quelques fois malveillant ou dangereux. C'est pourquoi l'intérêt porté à l'étranger, s'accompagne quelques fois d'une certaine appréhension, d'une certaine crainte . Cette peur naturelle devant l'inconnu, nous empêche d'aller vers les autres de façon simple et spontanée, (et cette peur est aussi parfois génératrice de racisme).

La culture pour vaincre la nature

Selon nous, cette appréhension naturelle décline donc de nos origines primates. Bien souvent, lorsqu'un singe allogène désire intégrer un nouveau groupe, il est accueilli par une phase de méfiance et d'agressivité. Il faut qu'il se mesure pour intégrer une place dans la hiérarchie. L'homme, grâce à la culture, a acquis la capacité de maîtriser cette réaction. Tout être humain connaît des gestes de politesse et de respect destinés à éviter l'épreuve de force lors d'un premier contact.

Comme dans un livre ouvert

Nous savons à présent éviter de nous mesurer systématiquement mais la peur instinctive de ce qui est étranger n'a pas pour autant disparue. Jusqu'au déchiffrement complet de l'âme humaine, autrui représentera toujours un danger potentiel. Tant qu'on ne lira pas dans l'autre comme dans un livre ouvert, les prises de contacts généreront une certaine inquiétude. Les sciences humaines en sont encore à leur enfance.

Mais un jour, leur évolution permettra à notre espèce de s'éclairer de l'intérieur. De résoudre l'ensemble de ses problèmes psychologiques. La technique elle aussi réussira sans doute la prouesse d'afficher nos aura, de coloriser nos intentions envers les autres, et nous deviendrons alors par force des agneaux pour l'homme.

2001

 

De la guerre

12345678


blaise pascal, philosophe Français

Le Moi a 2 qualités : il est injuste en soi en ce qu'il se fait le centre de tout, il est incommode aux autres en ce qu'il les veut asservir Pascal