mecaniqueuniverselle.net : aller à la page d'accueil
  • l'humanité
    l'égocentrisme (suite)

Psychologie de la société

L'excès bâtit son écroulement

Fernand Leger, liberte, j'écris ton nomUn système autobloquant

La nature est pour nous, pleine d'enseignements.

Lorsqu'ils ont vaincu leurs prétendants, la plupart des dominants primates par exemple, plongent quelques temps dans les excès de la toute puissance. Ils abusent quelques temps de cette nouvelle position omnipotente et de ses privilèges, puis ils retrouvent une attitude plus apaisée.

Les humains, comme les sociétés humaines, se comportent bien souvent de la même manière. Après avoir vaincu le communisme (les années 80), le libéralisme est tombé dans une sorte d'euphorie, une toute puissance dont nous ne sommes pas encore sorti.

Cet abus de pouvoir avait sa logique et sa nécessite. Il à permis de mettre en route une mondialisation sans avoir à supporter les freins classiques des controverses. Son offensivité a pu construire toutes les structures d'un commerce mondialisé et créer les conditions adéquates pour faciliter les rencontres de plusieurs mondes possiblement antagonistes (ex communisme, occident, monde arabe, etc.).

Mais la toute puissance et les débordements excessifs de ce nouveau libéralisme imposé par l'occident, posent aujourd'hui des problèmes aux autres civilisations. Il en pose également à lui même dans la mesure ou les excès travaillent à leur propre disparition. Par bonheur, les exagération des systèmes finissent toujours par engendrer du positif pour l'humanité toute entière.

La négation des autres cultures par l'empire actuellement au pouvoir, provoque des réactions unitaires parmi les civilisations méprisées. Elle développe leur esprit critique et leur conscience morale. Et cette mauvaise attitude de l'empire américain, travaille également une grande partie des milieux intellectuels. Les excès de ses dominants (que l'on appelle des « faucons), ont dégradé l'image de cette nation guide. De nombreux penseurs commencent à entrevoir cette hégémonie en terme de négatif.

Ce mécanisme n'a que trois solutions :

  • soit l'empire américain (et occidental) à l'intelligence de réformer ses excès néo coloniaux pour redevenir une icône enviable et il préservera alors encore un peu sa place de leader.
  • Soit il accepte le partage du leader ship avec l'ensemble des nouvelles puissances montantes mettant ainsi fin au vieux processus d'évolution dominant/prétendant (et c'est à mon sens la meilleure option)
  • soit l'unité qu'il est en train de constituer contre lui-même, finira par le déborder.

l'avant-poste du changement

La conscience, un rempart

Village planetaireLa psychologie contre le narcissisme

Pour qu'on ne puisse abuser du pouvoir, il faut que, par la disposition des choses, le pouvoir arrête le pouvoir. Montesquieu

Le monde à changé. Le narcissisme et l'impérialisme sont passé de mode dans l'esprit du plus grand nombre. Ces pulsions motrices doivent à présent commencer à céder la place.

Les vieux systèmes impériaux correspondaient à une vision pulsionnelle du monde. La vision actuelle s'est ouvert à la nouvelle conscience du village planétaire. Les peuples sont déjà prêt pour cette grande aventure universelle.

La question est de savoir si les dominants dans leur ensemble, sont déjà capables de passer d'une évolution inconsciente à une évolution consciente et s'il est déjà temps pour l'humanité de se hisser jusqu’à là.

La psychologie, la sociologie

Quelques grandes lueurs d'espoir nous laissent espérer l'entrée de l'homme dans cette nouvelle ère relationnelle. Le développement de la psychologie, de la sociologie et notre sensibilité grandissante, semblent œuvrer dans ce sens. Le dialogue et la compréhension, prendront alors la place de la violence et de l'égocentrisme déviant.

Pour accéder à ce niveau de conscience, il faudra préalablement libérer les instruments capables de critiquer les puissants, apte à leur ouvrir les yeux sur l'importance de leur mission. Autrement dit libérer les médias.

En optant pour la démocratie, les peuples sont en droit de réclamer plusieurs choses fondamentales : l'écoute et l'attention que l'on doit à son souverain (la démocratie étant la souveraineté du peuple). Une vie libre et paisible au sein des valeurs supérieures humaines. Un état de droit et une protection efficace contre la prédation des dominants, contre l'arbitraire et les injustices.

2001

démocratie

12345678


Jean Piaget biologiste, psychologue, logicien et épistémologue suisse

La tendance la plus profonde de toute activité humaine est la marche vers l'équilibre. Jean Piaget

pour la première fois sans doute, dans l'histoire de l'humanité