mecaniqueuniverselle.net : aller à la page d'accueil
  • l'humanité
    libéralisme (suite)

Pour une amélioration du libéralisme

Conclusion du chapitre

abraham janssens, Allegorie de l’inconstance vers 1617Réflexions sur la mondialisation et le libéralisme actuel

La pensée de Smith était plus nuancée à bien des égards et elle ne visait pas, comme celle des néo-libéraux, a dégagé les implications du laisser-faire. Lagueux

En observant l'évolution humaine d'une certaine hauteur, il nous faut reconnaître certaines évidences. Ce qui se déroule, devait se dérouler ainsi. Inéluctablement, l'humanité doit passer par la mondialisation et le libéralisme devait en être le pilote.

Ce processus de globalisation est effectivement un principe de réalité comme le soulignent régulièrement les ténors du libéralisme. Mais ils oublient de préciser qu'un bon libéralisme doit avoir des gardes fous dignes de ce nom.

Lorsque les ultra-libéraux utilisent l'argument de réalité pour discréditer toutes contestations de leur système, ils pervertissent leur propre idéologie. ils empêchent les parapets de protéger le peuple de leur voracité.

Aujourd'hui, parce que les "puissants" détiennent les médias, nous n'entendons qu'un son de cloche, celui des soit-disant experts, des chantres le l'ultra libéralisme. Et lorsque ces derniers traitent d'irréalistes et d'inutiles les critiques à leur encontre ou les revendications syndicales, ils abusent tout simplement le monde pauvre. Ces « experts » néo-libéraux, sont tout simplement des réactionnaires. Leur point de vue archaïque est similaires à celui des penseurs de la fin du XVIIIe siècle qui soutenaient l'absolutisme monarchique quand la nouvelle pensée préparait déjà la révolution française. Si l'humanité avait écouté ces réactionnaires pré révolutionnaires, la France n'aurait jamais sonné (en pôle position) le glas de la monarchie et l'avènement de la démocratie. Aucun pays avant elle, n'ayant encore osé le faire avec cette dimension.

Aujourd'hui, après 30 ans de ce néo-libéralisme, il est parfaitement passéiste et indécent pour un analyste un tant soit peu empathique, de continuer à soutenir l'avancée libérale telle qu'elle se réalise. N'importe quel être humain désireux de vouloir le meilleur pour ses congénères, se devrait de militer ardemment pour un changement.

Pour une véritable réforme

La mondialisation est une réalité et le libéralisme également. Mais cela ne signifie pas qu'ils soient irréformables. Aujourd'hui, le point de vue le plus réaliste, le plus novateur, le plus logique et le plus révolutionnaire, c'est justement celui de la réforme (mais pas la "réforme" comme l'entendent les nouveaux politiques). Et en ce sens le peuple français montre encore une fois ses qualités d'avant-gardistes, sa vocation révolutionnaire.

La France en effet, se retrouve une nouvelle fois aux avant-postes. Elle est aux côtés des alter-mondialistes, des opprimés et des pauvres du monde entier. Elle semble vouloir agir dans le sens de l'histoire. Orientée vers le changement positif. Elle semble avoir opté pour une critique saine de la mondialisation libérale telle qu'elle est appliquée depuis plus de 20 ans.

Page datant de 2001



libéralisme

1234567891011121314


andré gide écrivain français

Nous entrons dans une époque où le libéralisme va devenir la plus suspecte et la plus impraticable des vertus. André Gide