mecaniqueuniverselle.net : aller à la page d'accueil
  • l'humanité
    la mondialisation (suite)

Mondialisation et utopie

Le sacrifice d'humains présents pour l'avenir

liberalisme, chaine d'ouvrieres textileUtopie : projet ou rêve d'une société et par extension d'un avenir désirable et sans défaut mais tenu pour chimérique.

En plaçant ses utopies en point de mire, l'humanité évolue vers sa perfection.

Les utopies sont faites pour être réalisées et parfois elles se réalisent. Mais parfois aussi, l'homme veut les appliquer immédiatement, sans en étudier les obstacles. Mal comprise, la réalisation des utopies, peut conduire l'humanité à négliger son prochain pour l'amour du lointain.

C'est le travers classique de cette exaltation : sacrifier le bien de certains humains présents en prévision des humains à venir. Le communisme (d'une manière consciente) et le libéralisme (de façon inconsciente) obéissent tout deux aux principes des utopies. Leur manque d'analyses et la précipitation ont entraîné les mêmes conséquences.

Viser l'amour du lointain doit de faire en préservant l'amour du prochain.

Nous devons tout à nos utopies

Depuis quelques millénaires, l'homme a acquis la capacité d'anticiper son futur. Dés lors, il évolue avec ses utopies à l'horizon. Le droit, le social, les idéologies, sont le fruit de désirs utopiques.

L'utopie politique comme projet historiquement réalisable, a deux finalités.

a/ une finalité positive lorsqu'elle est humaniste et tient compte de l'ensemble des humains vivants.
b/ Elle peut également s'achever dans le négatif, voire en véritable boucherie lorsqu'elle ignore ces 3 choses : 1/ la ceramique de jean marc tonizzo. le soleil réalité psychologique humaine / 2/ l'ensemble humain présent / 3/ le temps nécessaire à la concrétisation du projet.

L'utopie communiste

L'utopie communiste par exemple, a surestimé les capacités psychiques humaines du moment.
Elle pensait l'homme déjà apte à accepter l'égalité absolue. Elle le croyait capable de se priver de l'idée de liberté et du divin. Ainsi, cette utopie s'est soldée par un échec.

L'utopie libérale

C'est la même chose lorsque les chantres du libéralisme ont échafaudé et sponsorisé la mondialisation ultra libérale dans les années 80 (le néo libéralisme). Ils n'ont pas tenu compte de la hauteur réelle des pulsions du marché. Il ont également ignoré les véritables conséquences de la compétition féroce et de l'ultra matérialisme. Il ont enfin sous-estimé l'insensibilité corollaire du groupe dominant soumis à cette compétition féroce. Résultat, l'utopie globalisante, puisque c'en est une, plonge depuis 20 ans, le monde dans la violence des crises et l'absurdité des vies.

an 2001

réalité

123456

Friedrich Wilhelm Nietzsche,philosopheallemand, photo malade

Plus haut que l'amour du prochain dit Nietzsche, se trouve l'amour du lointain et de ce qui est avenir.

inscrivez vous

choose your