mecaniqueuniverselle.net : aller à la page d'accueil

facebook nous écrire

  • l'humanité
    introduction aux tendances

L'occident et ses tendances

le goût pour la domination

La suprématie des tendances occidentales

La tendance est un acte naturel d'autodétermination, qui repose sur des sentiments limités et possède un but limité au-delà duquel elle ne va point. Hegel.

Nous sommes avant tout une espèce en évolution. Un des buts de cette évolution consiste à apprendre à maîtriser nos tendances abusantes*. A progressivement anéantir des forces poussant l'homme à s'affirmer aux dépens de ses congénères.

*des tendances issues de la nature comme le besoin de dominer, le besoin De thésauriser les privilèges, etc. Ces tendances sont encore fortement inscrites dans l'esprit humain.

De la responsabilité

La simple énumération des transgressions quotidiennes, montre que nous sommes loin du compte. La conscience de l'homme n'a pas encore atteint une hauteur suffisante pour maîtriser correctement ses pulsions. Ces dernières ont encore la mainmise sur une grande partie des actions humaines. On peut donc déduire de cet état de fait, qu'aucun être humain n'abuse autrui en pleine conscience. Il subit simplement l'autorité de ses tendances sur sa volonté. Les carences éducatives dont il a été victime, l'empéchent d'assimiler correctement la notion de respect d'autrui. Le transgressant est également victime des valeurs émises par la société. Victime aussi de sa méconnaissance du sens de l'humanité. Pour rejoindre Sartre (et Platon avant lui), nous pouvons le dire ainsi : Tout homme disposant d'un véritable choix, choisit obligatoirement le bien. Tout homme dont la conscience domine les tendances, délaisse le mal.

Les responsabilités de l'occident

Un guide parfois indigne

claude levi straussL'aveuglement narcissique

Rien ne ressemble plus à la pensée mythique que l'idéologie politique. Claude Lévi-Strauss

Depuis quelques siècles, l'Occident offre ses valeurs comme idéal à atteindre. Il influence l'humanité et propose ses choix à l'ensemble de la planète. Le mimétisme nous le savons, est un des moteurs de l'évolution humaine. Le monde adopte spontanément l'exemple de la civilisation leader (son meilleur comme son pire). Les Égyptiens, les perses, les incas, les grecs, les romains, ont été tour à tour des pôles d'attraction. A présent, le rayonnement vient des états-unis (et plus largement, de l'occident). Celui qui s'instaure comme donneur de leçon, à bien sur, plus de responsabilité que celui qu'il influence*. L'occident aujourd'hui, détient ainsi le maximum de responsabilités. C'est donc sur lui qu'il faut avant tout se pencher.

* A l'échelle individuelle, la loi est claire en ce sens. Il ne viendrait pas à l'idée de critiquer des élèves pour des attitudes qu'ils ont copié chez leur professeur. C'est pourtant bien ce que font les médias lorsqu'ils parlent de la corruption, de la violence, des génocides en Afrique ou ailleurs, sans analyser les responsabilités de l'Occident.

Les démocraties antidémocratiques

Aujourd'hui, l'occident se dit porteur des notions républicaines et démocratiques. Il affirme vouloir offrir ces valeurs, à tous les peuples opprimés. Seulement, il n'en donne pas l'exemple. Dans son propre régime, le peuple en effet est absent de la seule grande vitrine démocratique actuelle ; la télé. Absent de tout vrai débat démocratique. Depuis les années 80, les diverses élites ignorent le point de vue des citoyens sur les décisions essentielles de l'évolution*.

* choix des systèmes, choix des valeurs, engagement dans les conflits, protection de l'environnement, réforme des spiritualités, médias, relation avec les autres cultures etc.

Symboliquement, l'élite occidentale semble considérer le peuple, comme un bloc immature et irresponsable. C'est du moins l'image qu'elle donne lorsqu'elle tient les citoyens à l'écart des grands débats télévisuels. Elle l'estime ainsi au mépris du principe démocratique et de la réalité. Nous nous pencherons donc tout particulièrement sur l'état d'esprit et le degrés de crédibilité de cette élite thésaurisant les choix et les responsabilités.

Valeurs de l'occident

Les tendances du libéralisme

vip publicité vol IIDes instincts primaires déguisés

La République, c'est le déploiement de la démocratie libérale et représentative à l'intérieur et par le moyen de l'autorité de l'Etat. Marcel Gauchet

Pour en revenir à l'Occident, c'est lui qui aujourd'hui semble être aux commandes du monde. C'est pourquoi il exporte ses valeurs vers les autres civilisations. De ces valeurs, certaines sont bénéfiques au plus grand nombre. C'est le cas de la liberté d'expression, du vote, de l'émancipation de la femme, du principe démocratique, etc. Mais d'autres sont tout simplement le reflet des plus bas instincts humains. Ainsi de certaines tendances primaires que le marché répand dans le monde via les médias et sans discernement. Nous pouvons le dire ainsi de :

  • La tendance au goût du pouvoir pour le pouvoir. Elle s'oppose à la tendance supérieure à la symbiose.
  • La tendance à la domination par la force (qu'elle soit militaire, économique etc.). Elle s'oppose au désir de paix, à l'échange loyal.
  • La tendance à l'élitisme discriminant (la valorisation du VIP). Elle s'oppose à l'égalité humaine.
  • La tendance à l'égocentrisme, au narcissisme (la sur valorisation du culte de la star). Elle s'oppose à l'humilité, au désir d'égalité.
  • La tendance à la surdité à autrui (l'absence totale dans les médias du point de vue des civilisations fortement spiritualisées). Elle s'oppose à la fraternité, à l'amitié.
  • La tendance à la thésaurisation des privilèges (l'écart sans cesse grandissant entre riches et pauvres). Elle s'oppose à l'égalité et au partage..
  • La tendance à la clanicité discriminante (la recrudescence et la montée en puissance des maffias, des clans, des communautarismes égoïstes et racistes). Elle s'oppose à la fraternité, à l'universalité.
  • La tendance à la prédation (le pillage systématique, par l'Occident, des richesses mondiales : Afrique, Amérique latine etc.). Elle s'oppose à la tendance supérieure à l'honnêteté et au partage.

Inutile de le souligner ; donner ce genre de tendances comme valeurs à suivre, relève de la pure inconscience. L'ensemble des problèmes du monde découlent de l'identification à ces pulsions par les esprits vulnérables.

écrit de 2001

l'élitisme

1234567

hu shih, philosophe chinois

La plus grande caractéristique de la civilisation orientale est de connaître le contentement, alors que celle de l'Occident est de ne le pas connaître. Hu Shih

ess

Webmasters, Traducteurs, Correcteurs,
Rédacteurs,

PARTICIPEZ












Jean mar tonizzo « A mes adrénalines» 1990
inscrivez vous

choose your