mecaniqueuniverselle.net : aller à la page d'accueil
  • bien mal
    l'égalité suite

Introduction à la discrimination

Kant : Fondements de la métaphysique des moeurs.

KantL'homme comme fin en soi.

Toutes les personnes humaines, possédant une dignité qui leur est propre, sont également des fins en soi.
Ainsi, ni les inégalités naturelles ni les hiérarchies sociales indispensables ne doivent aboutir à subordonner un être humain aux autres comme un simple moyen l'est à une fin, ni l'empêcher de réaliser dans la mesure de ses moyens intellectuels et moraux, le plein épanouissement de ses facultés. [...]

La question est donc celle-ci : est-ce une loi nécessaire pour tous les êtres raisonnables, que de juger toujours leurs actions d'après des maximes telles qu'ils puissent vouloir eux-mêmes qu'elles servent de lois universelles ?

Kant lire la suite

Introduction à la beauté de l'idée d'égal

Pour entamer notre réflexion sur la discrimination et l'égalité, Kant m'a semblé le plus approprié.

Qu'est-ce que la discrimination ? Qu'est ce que l'égalité ? Qu'elle est son évolution dans l'histoire ? Quelle est sa nécessité, sa logique ?

Voilà quelques questions auxquelles ce chapitre tâchera de répondre.

De la généalogie

Dans un premier temps, nous essaierons de faire la généalogie du concept d'égalité.

Cette façon de ressentir le monde, est typiquement humaine. Elle n'effleure pas les autres espèces. Dans la nature en effet, les inégalités de prérogatives et de pouvoir, sont posées comme fondement. C'est le socle incontestable à partir duquel, par exemple, nos cousins primates organisent toute leur existence.

En faisant émerger ce concept transcendant, l'homme a remis en cause les inégalités naturelles. Il s'agit là un énorme changement. Une des plus grandes avancée dans l'évolution du vivant. C'est sans doute le plus important tremplin pour le phénomène humain.

De la différence

Nous verrons ensuite, pourquoi les différences de potentiel, sont essentielles au progrès humain. Et pourquoi ces différences ne justifient en aucun cas les invraisemblables écarts de traitement inter individu.

De l'équité

Dans une troisième partie, nous nous pencherons sur la notion d'équité. Pour être résolument positive, l'équité doit convier le peuple, à en fixer les modalités. Quand les règles sont fixées par les seuls dominants, elle n'est qu'un des nombreux outils de l'injustice.

Du narcissisme

Nous réfléchirons ensuite à l'implication du narcissisme dans l'accentuation des inégalités au sein de l'équité.

Nous ferons alors le lien entre la hauteur du narcissisme discriminant, et la largeur des inégalités.

De l'étranger

Nous nous poserons ensuite la question de la diversité culturelle. Du rapport de l'homme avec ceux qu'il considère étrangers.
Nous mesurerons l'importance qu'il y a à reconnaître l'apport de chaque groupe humain à l'évolution humaine.
Le développement du sentiment d'égalité, Découle de cette reconnaissance. Nous en éclairerons les divers aspects.

Du désir d'égalité

Nous verrons enfin pourquoi, le coeur de la plupart des êtres humains, désire inconsciemment l'égalité. Pourquoi ce désir est à l'origine même de l'évolution fulgurante de cette notion sublime et transcendante.

égalité

12345678910

francis bacon

On ne parvient aux dignités que par mille indignités. Francis Bacon

Karl Marx

Karl Marx

Kant

kant à sa table de travail dessin

L'égalité, la seule égalité en ce monde, l'égalité devant l'asticot.
J H Fabre.

inscrivez vous

choose your