mecaniqueuniverselle.net : aller à la page d'accueil
  • bien mal

Égalité, équité, inégalité

Les valeurs de l'humanité.

dictature democratieL'égalité et l'équité..

Le modernisme est un système de complaisance. La liberté est un système de déférence. La liberté est un système de courage. La liberté est la vertu du pauvre. Charles Péguy

Quelle différence y a-t-il entre l'équité et l'égalité ? Pourquoi parler de ces deux valeurs dans un chapitre consacré au mal ? Voilà quelques-unes des questions auxquelles cette page essaiera de répondre.

L'humanité ne brille pas par sa façon d'utiliser le concept d'équité. Ce qu'elle estime équitable est bien souvent défini par la loi du plus fort.

La différence de salaire entre un patron du cac 40 et l'éboueur, est équitable selon la société. C'est du moins ce qu'elle pense puisqu'elle l'impose ainsi. À mon sens, la morale humaine condamnerait ce genre d'équité. Cette valeur libérale, se rapproche donc pour l'instant, des valeurs de la nature. Elle amenuise l'égalité et magnifie les inégalités.

Libéralisme et égalité

Depuis la chute du communisme, le marché semblent avoir mis en quarantaine, l'idée d'égalité. Il en a ringardisé le nom. Il est quasiment honteux de l'employer aujourd'hui*.

*Il n'est pas le seul terme mis à l'échafaud. Le libéralisme à couper la tête de "Dieu", de "spiritualité", de "partage", de "fraternité" etc.

L'équité est donc le petit poulain du capitalisme.
Ce dernier aimerait bien le faire trotter sur les neurones de l'humanité.

Mais l'humanité est « une foule sentimentale ». Elle adopte essentiellement les termes porteurs d'idéaux. À équité, elle préfère « équitable » et avec équitable, produit une arme contre la mauvaise équité. Elle en fait une morale pour le marché et une ligne à suivre (le commerce équitable) s'il veut tout simplement survivre.

Égalité de fond

Inégalité de forme

christopher barrettPrésentation du sous chapitre

Dans ce chapitre, nous essayerons également d'éclairer deux concepts fondamentaux : l'inégalité de forme et l'égalité de fond.

Les inégalités de formes (différence de forces, d'aptitudes, de sensibilité, d'intelligence, etc.) servent à construire l'humanité. L'égalité de fond (égalité ontologique), sert à réclamer toujours plus de justice entre individus.

La diversité humaine (l'inégalité de forme) est un des plus importants moteurs de progrès humain. C'est un progrès destiné à l'ensemble de l'humanité.

Autrement dit, utiliser sa différence de potentiel pour abuser d'autrui est une mauvaise utilisation des inégalités formelles*.

* On pourrait le dire autrement. La tour Eiffel est la réussite positive d'une diversité de potentiel. Les castes hindoues utilisent négativement cette même diversité.

Utilisation négative

L'utilisation négative du potentiel humain est bien souvent le fait du narcissisme. Cette tendance s'appuie sur les inégalités naturelles, pour considérer certains hommes comme « humainement inférieurs » à d'autres hommes*.

* l'occidentalocentrisme fait la même chose avec l'étranger. On peut donc considérer cette tendance comme issue du narcissisme.

Karl Marx mecaniqueuniverselle« Un homme qui ne dispose d'aucun loisir, dont la vie tout entière, en dehors des simples interruptions purement physiques pour le sommeil, les repas, etc., est accaparée par son travail pour le capitaliste, est moins qu'une bête de somme. C'est une simple machine à produire la richesse pour autrui, écrasée physiquement et abrutie intellectuellement. Et pourtant, toute l'histoire moderne montre que le capital, si on n'y met pas obstacle, travaille sans égard ni pitié à abaisser toute la classe ouvrière à ce niveau d'extrême dégradation » Karl Marx

Le désir d'égalité

Dans ce sous chapitre nous verrons également pourquoi l'homme appelle de ses voeux l'égalité. Pourquoi il s'entiche si violemment de cette valeurs (Marx). Pourquoi le désir de tout être humain est d'évoluer progressivement vers cet idéal. Et pourquoi enfin, l'égalité est l'horizon vers lequel se rapproche doucement notre humanité.

Aujourd'hui, l'espèce humaine est parvenue à construire son village planétaire. L'homme est conscient d'appartenir à une seule et même humanité. L'idéologie cohérente avec un tel niveau de conscience, serait la symbiose, l'osmose, l'esprit communautaire.

L'arrivée de cette nouvelle idéologie, n'est qu'une question de temps.

Le libéralisme va bientôt comprendre qu'il est plus avantageux pour lui d'investir dans des échanges éthiques. Il abandonnera alors sa méthode précédente. La prédation, le vol, l'équité de filou, avec lesquels il pille tous les continents vulnérables.

L'Occident est en train de comprendre tout l'intérêt qu'il y a à écouter les autres civilisations. À accepter leurs critiques. À se remettre en cause pour évoluer dans le bon sens.

KantToutes les personnes humaines, possédant une dignité qui leur est propre, sont également des fins en soi.
Ainsi, ni les inégalités naturelles ni les hiérarchies sociales indispensables ne doivent aboutir à subordonner un être humain aux autres comme un simple moyen l'est à une fin, ni l'empêcher de réaliser dans la mesure de ses moyens intellectuels et moraux, le plein épanouissement de ses facultés. Emmanuel Kant

2001

discrimination

12345678910111213

Diodore de Sicile

Les sociétés et leurs lois sont des conventions dont l'immense diversité ne doit pas dissimuler l'unité fondamentale de la nature humaine Diodore de Sicile

justice mecaniqueuniverselle

L'égalité n'est pas donné, il faut la conquérir. Jean-jacques rousseau

l'égalité est un élément discriminant de l'attitude politique : on est ultra conservateur, centriste ou de gauche, selon qu'on fait l'éloge de l'inégalité, qu'on s'en accommode ou qu'on l'a en horreur. Lucien Sfez l'égalité

inscrivez vous

choose your