mecaniqueuniverselle.net : aller à la page d'accueil
  • la mort

L'esprit et la mort

La rencontre de la béatitude

la mort, l'extase, illégaux

La mort est un événement dépassable

Quand on pense à quel point la mort est familière, et combien totale est notre ignorance, et qu'il n'y a jamais eu aucune fuite, on doit avouer que le secret est bien gardé ! Vladimir Jankélévitch

Comme nous l'avons écrit précédemment, la mecaniqueuniverselle considère la mort, comme un événement dépassable. Selon nous, l'homme découvrira les secrets de ce dénouement et l'anéantira par l'extase (l'extase n'empêche pas la mort d'arriver mais agit sur la façon de l'appréhender)

Du chaman

Il serait hasardeux d'avancer une date aux premières expériences extatiques de l'humanité. Elles existent déjà chez les peuples premiers.

« Le chamanisme est l'une des plus anciennes traditions humaines, elle remonte à environ 1000 ans avant Jésus-Christ. Sa conception de l'homme et de la réalité se retrouve sur tous les continents de la planète, en étant à l'origine des principaux systèmes religieux et spirituels du monde entier ». Écrit Mircea Eliade

Pour ces religions premières, la transe permet d'entrer en relation avec les esprits des ancêtres. « Celui qui voit », « celui qui sait» (c'est la façon dont est perçu le chaman), peut établir une relation avec les esprits. Il peut converser avec le monde invisible.

Le religieux

Avec l'apparition des grandes religions (l'hindouisme en Asie le judaïsme en Occident, puis plus tard avec le bouddhisme, le zen, le christianisme et l'islam), l'extase prend une dimension supplémentaire.

Le confort et le métissage apportés par le peuple, la cité, le pays (réunion de plusieurs tribus) favorise l'émergence des grandes religions. Cette nouvelle organisation sociale offre à l'homme la sérénité nécessaire à la réflexion et à la subtilité. La transe évolue alors vers l'extase, le nirvana, la béatitude.

La différence entre transe et extase est une question d'état d'esprit. La mentalité tribale est attachée au terrestre (même si elle est en relation avec le royaume des esprits). L'état d'esprit extatique est lié au céleste. Il est en relation avec l'amour et l'absolu. L'extase liée à l'amour absolu, permet alors de dépasser la mort.

Vers l'extase facile

L'extase est encore un état extrêmement difficile à atteindre de façon volontaire. Depuis la naissance des grandes spiritualités, quelques individus abordent ce lieu subliminal. Grâce à leurs efforts, ils expérimentent ses qualités et en rendent compte à l'humanité. Les témoignages en ce sens sont nombreux. Cette expérience concerne aujourd'hui encore, un nombre restreint d'individus. Quelques moines, quelques sages, quelques saints et ascètes, l'a recherche et l'atteignent.

De la perfection

Comme nous le soutenons dans notre philosophie, l'humanité se dirige progressivement vers sa perfection. Cette perfection, notre étude nous a convaincu qu'il s'agit de l'extase. Ou plus précisément, de la capacité à expérimenter facilement l'extase. L'extase, le nirvana, la béatitude sont donc destinés, selon notre théorie, à devenir parfaitement accessibles à tous.

Une simple logique

Quand nous sommes vivants, la mort disons nous, n'existe que par l'imagination que l'on s'en fait. Lorsque nous écoutons ou lisons les propos des sages hindous, bouddhistes, zen, juifs, chrétiens ou musulmans, qui ont expérimenter l'extase, ils s'accordent à dire que cet état aboli toutes formes d'imagination et de peur, y compris la peur de la mort.

Si, comme nous le pensons sur la mecaniqueuniverselle, l'humanité se dirige vers "l'extase facile", en atteignant cet état, elle abolira donc la mort par effacement des inquiétudes qu'elle engendre.

En conséquence de quoi, le futur, permettra à l'humanité toute entière de vaincre cette cause première d'angoisse. De défaire ce générateur d'anxiété.

Autrement dit, un jour, l'humanité vivra sans la crainte de la mort. Notre espèce offrira à l'ensemble humain, la possibilité de vivre et de mourir dans la quiétude la plus totale.

Avant la perfection, la construction

Mais nous n'avons pas encore atteint notre ultime perfection et avant d’accéder à ce palier supérieur, l'homme doit construire son monde. Il doit découvrir le sens de sa présence ici-bas. Il doit comprendre le but de l'humanité et plus loin, les raisons de la création. Il lui faudra sans doute, déchiffrer l'au-delà de la mort et « homologuer » cette découverte pour en faire une certitude. Nous allons essayer d'expliquer tout cela en détail.


2001


et la conscienc
e

123456789101112131415


M.L.King

Si la mort physique est le prix à payer pour libérer mes frères blancs d'une mort spirituelle irrévocable, rien ne peut être alors plus rédempteur.

Martin Luther King