mecaniqueuniverselle.net : aller à la page d'accueil
  • la mort

Le point de vue du chat de Schrödinger

Marchal, 1988

erwin schroedinger physicien autrichien, S'il y a pour les consciences un au-delà, je ne vois pas pourquoi nous ne découvririons, pas le moyen de l'explorer Bergson

Voici, en avant dernière page de ce chapitre consacré à la mort, un texte trouvé sur Internet à cette adresse http://iridia.ulb.ac.be marchal/lillethesis/these

Ce passage, plutôt destiné aux personnes familiarisées avec la physique quantique, montrerait* qu'il existe un état parallèle à l'état vivant. Autrement dit un monde dans lequel l'esprit pourrait exister virtuellement.

*mais ma lecture, plus intuitive que scientifique, est celle d'un béotien,

L'hypothèse conjuguée d'Everett et du mécanisme permet de concevoir une forme de survie, et de distinguer la mort clinique de la mort absolue

Considérons un sujet humain réalisant une mesure sur un système quantique dont l'espace des états est de dimension 2, les vecteurs propres sont fup et fdown, correspondant au valeur propre UP et DOWN (comme le spin d'un électron).
F= ?n anfn = {12}(fup + fdown)

Et supposons qu'on ait branché une bombe au dispositif de mesure de telle façon que sa mise à feu soit activée par le résultat down de la mesure du spin effectuée par le sujet. Le sujet décide d'itérer cette mesure sur un lot indéfini de particules, toutes les particules étant individuellement (comme cela est possible dans l'interprétation d'Everett, voir aussi Hartle) décrites par F. L'expérience est strictement équivalente à un simple télétransport.

Lard Fork. SchrodingerL'observateur se divise et un des deux observateurs est annihilé par l'explosion de la bombe.

De l'intérieur, c'est-à-dire du point de vue de l'observateur itérant l'expérience, il sélectionne la continuation UP, UP, UP ... par suite de télétransports.

Pour un observateur extérieur, non-annihilé par la bombe, la suite UP, UP, UP, est stochastiquement impossible et il sera témoin, conformément à la prédiction quantique, de l'explosion tuant l'observateur.

Cette expérience illustre le caractère confirmable de l'interprétation d'Everett.

A moins d'annihiler à chaque expérience la planète entière, ce type de confirmation ne peut être qu'une confirmation à la première personne.

Cela saute aux yeux dans cette version du chat de Schrödinger, où l'on se met à la place du chat de Schrödinger, mais découle conceptuellement du mécanisme pour les expériences de survie à des duplications, ou téléportations (= duplication + annihilation).

la mort selon tolstoï

123456789101112131415

Henry Poincaré

On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré

Le point de vue du chat de Schrödinger

inscrivez vous

choose your