mecaniqueuniverselle.net : aller à la page d'accueil
  • philosophies-1

La bienveillance de Barak OBAMA

(vendredi 25 sept 2009)

Si Obama, peut se permettre un discours aussi puissant et clair que celui qu'il vient de prononcer à l'ONU, c'est avant tout parce que l'homme à l'esprit pétri de bienveillance.


La bienveillance a cela de puissant, qu'elle permet de ne détester personne et au contraire d’aimer tout le monde.


La bienveillance voit les difficultés et les contradictions de chacun. Elle perçoit la souffrance de l'oppressé comme celle de l'oppresseur.
Elle est consciente de l'histoire et de la difficulté humaine a quitté ses vieux mécanismes.
Elle veut le bien de tous et non le bien de certains au détriment des autres.


Cette bienveillance juste de Obama, est évidente dans son attitude vis-à-vis du conflit israélo-palestinien.
 
Elle était évidente dans ses paroles, son regard et ses gestes lorsqu'il recevait le 22 septembre les dirigeants israéliens et palestiniens.
Cette puissance tranquille, bienveillante et déterminé à la paix, l'attitude des deux leaders opposés, Netanyahu et Abbas, montre, qu'ils l'ont ressenti.


On sent que Barak Obama aime les Israéliens comme il aime les palestiniens, sans distinction, avec profondeur et amour.

Cette capacité à ne pas se ranger d'un bord contre un autre, est la seule façon d'aider au solutionnement de ce conflit et de tous les conflits en général.

Tous les dirigeants qui veulent s'occuper d'un conflit sans bienveillance et en privilégient l'un au détriment de l'autre ne font qu'activer les hostilités.


Seule, donc, la bienveillance permet de sortir des conflits.


La bienveillance préfère la paix à la guerre, et ne se résout aux armes qu'en dernière extrémité.


La bienveillance voit en priorité la souffrance des peuples qui sont soumis à la guerre et non pas les questions de stratégie.


La bienveillance n'est ni rusée ni manipulatrice, elle est claire et franche c'est ce qui lui donne toute sa force.


Les esprits bienveillants vivent dans la paix et la sérénité tout simplement parce que leurs paroles émanent d’un cœur clair et bienveillant. Leurs actes alors s'accordent à leurs paroles bienveillantes et deviennent des actes bienveillants.


Seulement, les bienveillants comme Obama, se heurte en permanence aux esprits partisans et claniques, aux dominants sectateurs qui voudrait l'entraîner à prendre une position plus favorable envers celui-ci ou celui-là.

C'est pourquoi, il faut 1000 fois plus de courage et de force à un homme politique bienveillant et désireux de justice, qu'à ceux qui se rangent du côté des puissants.


Tout être humain, a en lui cette bienveillance. Il suffit qu'il aille la chercher au fond de lui-même. Et il suffit pour cela, qu'il en fasse le choix.


Le discours de Obama à la tribune de l'ONU devrait être diffusé sur toutes les télévisions du monde, car il est un exemple pour chacun.

Travaillons à développer la bienveillance dans la justice


Ceci n'est que mon point de vue, n'oubliez pas votre esprit critique

http://www.lepost.fr/article/2009/09/25/1711936_la-force-de-la-bienveillance-partie-1_1_0_1.html

12345678910111213141516171819

inscrivez vous

choose your