mecaniqueuniverselle.net : aller à la page d'accueil
  • spiritualités

La Kabbale

L'unité, la quête de l'extase, de la perfection.

chagall, moise recevant les tables de la loi

Petits morceaux choisis.

La lampe Sainte dit : « l'éternel ne nous demande que le cœur, elle se charge du reste. »
Rabbi Éléazar dit : « le secours de l'éternel n'est pas toujours celui dont l'homme croit avoir besoin. »

Rabbi Siméon dit : « celui qui s'attache à l'erreur descend. Et celui qui s'attache au saint, béni soit-il, monte toujours. »

Rabbi Siméon dit : « la grâce du seigneur ne quitte jamais celui qui porte sur son visage l'empreinte du Visage de l'Homme d'en haut. »

Rabbi Siméon dit : « l'homme qui n'a pas de foi n'a pas non plus l'esprit assez serein pour saisir le sens des mystères. Tout ce qu'il entend tourne dans sa tête comme une outre dans l'eau, et il finit par jeter Dehors tout ce qu'il a dans son esprit. »

Rabbi Siméon dit : « si les hommes connaissaient la loi, il saurait qu'il n'y a pas un mot ni une seule lettre dans l'Ecriture qui ne cache des mystères suprêmes et précieux. »

Rabbi Yossé dit : « il n'y a pas un seul versé dans l'Ecriture sainte, quelque insignifiant qu'il paraisse au premier abord, qui ne renferme plusieurs sentiers conduisant au mystère de la sagesse suprême. »

Rabbi Isaac dit : « le sens de la loi est aussi caché que le monde d'où elle provient. »

Rabbi Éléazar dit : « ce n'est pas pour des narrations que l'écriture porte le nom de Loi de vérité, Loi parfaite, Loi de témoignage, Loi plus précieuse que l'or et les joyaux. Car chaque parole de l'écriture cache un mystère. »

Rabbi Ya’akov Ben Sheshet dit : « tout ce qu'un homme sur le chemin de la foi peut imaginer de neuf dans la Loi sert à augmenter et à glorifier la Loi. »
Tiré du : livre des principes cabalistiques A. D. Grad

moiseC'est contre cette catégorie que s'élève rabbi Shimon bar Yochai dans le Zohar (Zohar Kidoushim) indiquant clairement que tout le monde à l'obligation d'étudier le Zohar même l'ignorant. De plus, rav Azoulay écrit: « J'ai découvert que l'interdiction d'étudier ouvertement la Cabale n'était valable que jusqu'en 5250 ». A partir de l'année 5250, il est permis d'étudier la Cabale et le Zohar.

Depuis 5300, il est souhaitable, nécessaire et préférable que toute personne entreprenne l'étude de la Cabale, les grands et les petits, les personnes savantes et les personnes simples parce que c'est la seule chose qui, dans le futur, induira la délivrance, et rien d'autre.

Nous avons déjà expliqué le sens de cette affirmation du Zohar: si ceux qui étudient la Torah abaissent leur intériorité et l'intériorité de la Torah, c'est à dire la Cabale, et la délaissent comme une chose inutile dans ce monde, ils sont comme des aveugles qui se heurtent à un mur.

71. En agissant ainsi, ils renforcent leur extériorité, autrement dit ce qui est utile au corps. Ils élèvent l'extériorité de la Torah par rapport à son intériorité. Ils font ainsi en sorte que les parties constituant l'extériorité du monde dans son ensemble soient renforcées par rapport à celles de l'intériorité, chacune étant contre la partie lui correspondant parce que l'extériorité d'Israël qui représente les peuples des nations à l'intérieur d'Israël, est renforcée et annule l'intériorité d'Israël, les grands de la Torah.

L'extériorité des peuples des nations, ceux qui causent les destructions, est alors renforcée et annule leur intériorité, c'est à dire les justes des peuples des nations. L'extériorité du monde entier, les peuples des nations, est renforcée et annule les fils d'Israël qui représentent l'intériorité du monde.
Tous les destructeurs de cette génération du monde lèvent alors la tête et, d'une manière générale, souhaitent la destruction des fils d'Israël, comme il est dit dans le Talmud (Iavamot, 63): « Tous les désordres surviennent dans le monde uniquement pour Israël » ainsi qu'il est écrit dans le Zohar, ce sont eux (ceux d'Israël qui méprisent l'étude de la Cabale) qui sont la raison de la pauvreté, des crimes, des vols, des exterminations dans le monde entier ».
Après nos transgressions, nous sommes devenus les témoins des prophéties du Zohar, d'autant plus que le châtiment concerne les meilleurs d'entre nous, comme il est dit dans le Talmud (B"K, 60) : « Cela (le décompte) commence à partir des justes ». De toute la fleur de la Torah qu'Israël avait en Pologne, en Lituanie, il ne nous est plus resté que quelques uns qui sont chargés de réparer cette terrible défiguration.


C'est uniquement de notre étude de la Cabale que dépend le bien- être de chacun, de tout notre peuple et du monde entier ainsi que de son attitude vis à vis de nous. Si chacun de nous, rescapés du passé, s'engage, de toute son âme et de tout son cœur, à magnifier l'intériorité de la Torah et à lui accorder la place qui lui revient dans son cœur, son étude et ses actes pour la placer au-dessus de ses préoccupations éphémères et insignifiantes, alors chacun sera digne de renforcer son intériorité, autrement dit l'Israël qui est en lui, c'est-à-dire les besoins de son âme, par rapport à son extériorité, les peuples des nations qui sont en lui et qui représentent les besoins du corps.

Cette force agira également sur l'ensemble du peuple d'Israël tant que les peuples des nations qui sont en lui ne prendront conscience et ne reconnaîtront l'importance et la grandeur des grands d'Israël sur eux, n'écouteront et se soumettront, alors l'intériorité des peuples des nations, les justes des peuples des nations, sera renforcée et soumettra son extériorité, les destructeurs du monde. L'intériorité du monde, Israël, surpassera en grandeur et en importance l'extériorité du monde, les peuples des nations.

C'est alors que tous les peuples des nations prendront conscience et accepteront l'importance d'Israël, et la prophétie de Isaïe: 14, se réalisera « Les peuples viendront les (Israël) prendre pour les (Israël) ramener en leur pays, et la maison d'Israël les (les peuples des nations) possédera comme esclaves et comme servantes sur la terre du Seigneur », et encore Isaïe 49 « Ils apporteront tes fils dans ton champ et tes filles sur leurs épaules ».

Ceci se réalisera comme le prévoit le Zohar (Nasso, 2): « Par la force de ce livre, ils sortiront de la servitude grâce à la clémence divine Amen Ainsi soit il. ».

La délivrance spirituelle, et par conséquent, physique, sont interdépendantes, c'est seulement la délivrance de l'esclavage de l'égoïsme qui délivrera Israël de la persécution par les peuples des nations et sera à l'origine d'une existence authentiquement heureuse dans ce monde, sans crainte du temps, des maladies, de la mort, en union éternelle avec la Source de tout ce qui existe, dans les authentiques délices infinis des Mondes spirituels et éternels.
kabbalah.info

La Bhagavad-Gita, le soufisme, Le bouddhisme, le christianisme

123456789

« En effet, si on ne répondait qu’à une seule question très connue, il va de soit que toutes les questions et les doutes disparaîtraient, comme s’ils n’avaient jamais existé. Ainsi la question qui ronge l’homme à chaque génération est: quel est le sens de notre vie? »

Baal HaSoulam, Introduction au Talmud des Dix Sefirot

inscrivez vous

choose your