mecaniqueuniverselle.net : aller à la page d'accueil
  • textes philosophiques

Herbert Marcuse

Florilège d'une pensée

Herbert Marcuse,Sociologue et philosophe américain appartenant à l'école de FrancfortHerbert Marcuse : "Vers la libération ». Les éditions de Minuit 1969.

Ce pouvoir mondial (le « monde libre » ) contraint le bloc socialiste à rester sur la défensive, et cela lui revient excessivement cher : non seulement en raison des dépenses militaires, mais aussi parce qu'une telle situation lui interdit de se débarrasser de sa bureaucratie répressive. Ainsi le développement du socialisme continu d'être détourné de ses buts primitifs ; la coexistence et la compétition avec l'Ouest engendre des valeurs, des aspirations dont le modèle n'est autre que le niveau de vie américain.

[...]

Cet essai a été écrit avant les événements français de mai et de juin 1968 ; j'ai simplement ajouté quelques notes, à titre de documentation. J'ai été frappé par la rencontre entre certaines des idées que je propose ici est celle qu'ont exprimées les jeunes militants. S'il est vrai que leurs exigences dépassent de beaucoup, par leur caractère radicalement utopique, les hypothèses de cet essai, il reste qu'elles ont été développées dans le courant de l'action, de sorte que nous avons là l'expression d'une pratique politique concrète. Ces militants ont invalidé le concept d'utopie, et démasquer une idéologie corrompue ; peu importe s'il faut voir dans leur action une simple révolte ou une révolution manquée : de toute façon, elle marque un tournant. En proclamant la contestation permanente, la « formation permanente », le Grand refus, ils ont dénoncé l'empreinte de la répression sociale jusque dans les expressions les plus sublimes de la culture traditionnelle, jusque dans les plus spectaculaires réalisations du progrès technique. Ils ont de nouveau dressé un spectre (qui cette fois ne hante pas seulement la bourgeoisie, mais toutes les bureaucraties d'exploitation) : le spectre d'une révolution qui tient pour secondaire le développement des forces productives et la croissance du niveau de vie, s'attachant avant tout à la création d'une solidarité réelle de l'espèce humaine, à l'élimination de la pauvreté et de la misère au-delà de toutes frontières nationales et de toute zone d'intérêt, à la construction de la paix. En un mot, ils ont dégagé l'idée de la révolution du continui aum répressif où elle était restée enfermée, pour la replacer dans sa dimension véritable : celle de la libération.
Les jeunes militants savent, ou sentent, que c'est tout bonnement leur vie qui est en jeu, la vie d'êtres humains devenus le jouet des politiciens, des hommes d'affaires et des généraux ; par leur révolte, ils veulent la soustraire à cette autorité, pour la rendre enfin digne d'être vécu ; ils se rendent compte que cela est encore possible aujourd'hui mais que le combat nécessaire pour atteindre ce but ne peut plus se soumettre aux lois et aux règles pseudo démocratiques d'un « monde libre » orwellien. C'est à eux que je dédie cet essai.

Herbert Marcuse. Vers la libération. Les éditions de minuit 1969.

[...]

Meslier >

D'autres extraits d'auteurs

Apulée, Aristote paraphrase, Aristote Nicomaque, Bergson, Boece, Breton, Ciceron, Comte, Confucius, Confucius, Coulanges, Cusa, Darwin, Descartes lettre à Christine, Descartes lettre à Elisabeth, Descartes lettre à Mersenne, Descartes lettre à Newcastle, Descartes lettre à Elisabeth, Descartes lettre à Chanut, Descartes lettre à Giboeuf, Descartes discours methode, Dostoievski, Du marsais, Einstein, Epictete manuel, Epicure ménécée, Epicure ataraxie, Fichte

123456789101112131415161718192021222324252627282930313233343536373839404142434445464748495051525354555657585960616263646566676869707172737475767778798081828384858687888990919293949596979899100101102103104105106107108109110111112113114115116117118119120121122123124125126

Herbert Marcuse

Herbert Marcuse, né le 19 juillet 1898 à Berlin, mort le 29 juillet 1979 à Starnberg (Bavière) était un philosophe, sociologue, marxiste, américain d'origine allemande, membre de l'École de Francfort avec Théodore Adorno et Max Horkheimer.

Voir Wikipedia

inscrivez vous

choose your