mecaniqueuniverselle.net : aller à la page d'accueil
  • textes philosophiques

Mâ Ananda Mâyi, une sainte en Inde

Mâ Ananda Moyî

Mâ Ananda Moyî  Mâ Ananda Mayî, Srnandamayi MaMâ Ananda Mayî, Srnandamayi Ma,extrait,

Alors, quand vous lui avez sacrifié sans réserve jusqu'au moindre des pouvoirs que vous possédez, si bien qu'il ne subsiste rien que vous puissiez dire votre propriété, savez-vous ce qu'Il fait à ce moment bienheureux ?
De votre petitesse il vous fait parfait, total, et il ne reste rien alors à désirer ou à achever. Au moment où votre don et votre consécration de vous-même deviennent complets, à cet instant précis se produit la révélation de la perfection ininterrompue et indivisible qui est à jamais révélée par le Soi.

« Où que vous vous dirigiez, vous allez au devant de votre propre Soi.
Rien au monde n'est autre que votre propre Soi »

« Vous pouvez atteindre le Un autant en vous déclarant son ennemi qu'en l'adorant. Le Un condense guerre et paix. Tout est Lui seul. Quoi que vous perceviez, quels que soient les événements, tout est sa manifestation. »

« Quand vous réaliserez que Dieu est indissociable du monde, quand vous comprendrez que tout est la mouvance du Divin, alors il n'y aura plus pour vous ni grâce, ni causalité. Il n'y aura plus moyen de séparer le vrai du faux. »

« Soyez toujours heureux, la tristesse est votre ennemie.
Réalisez donc cet état de félicité divine qui est au fond de nous.
Cherchez toujours à vivre dans la joie,
à exprimer la joie dans vos pensées et vos actes.
L'Etre suprême est joie incarnée.
Sentez sa présence joyeuse dans tout ce que vous voyez ou entendez.
La tristesse est fatale à l'homme.
Essayez d'être attentif à tout ce qui est une vraie joie,
elle vous rapprochera de Dieu.
Apprenez à vous immerger dans la joie divine ».

En fait il n'existe rien d'autre que l'Unique Instant. Dès l'Instant où vous Le trouvez, vous connaissez votre vrai Moi. Cet instant relie à l'ensemble de la création.

« Je suis tout ce que vous croyez que je suis.
Je suis tout ce que vous pouvez penser, dire ou imaginer de moi.
Je suis ce que j'étais et ce que je serai.
Ce que je suis, je l'ai toujours été, dès mon enfance. »

« Ce corps n'appartient pas au Bengale, ni aux Brahmanes,
mais à l'humanité toute entière.
Rien ne lui appartient en propre et l'univers tout entier est à lui. »

« Vous l'avez tellement demandé,
que la Joie divine est venue dans ce corps pour votre édification ».





Locke

D'autres extraits d'auteurs

Dostoievski, Du marsais, Einstein, Epictete manuel, Epicure ménécée, Epicure ataraxie, Fichte, Fontenelle, Freud, Hegel histoire, Hegel liberté, Hegel Propedeutique, Heraclite, Hobbes, Janet, Lamarck, Lao Tseu, Lao zi,Lucrece, Malebranche, Marx, Meslier, More, Nietzsche gai savoir, Nietzsche grec, Parménide, Pascal, Pindare, Platon banquet, Platon hippias maj, Platon lettre, Platon lois, Platon phedre, Platon socrate, Platon sophiste, Platon theetete, Plotin l'un, Pythagore, Rosset, Rousseau promenade, Rousseau reverie, Rousseau Emile, Saint Anselme 1 Saint Anselme 2 Saint Anselme 3, Saint Augustin, Saint Thomas mal, Saint thomas dieu, Sartre, Schopenhauer, Sénèque, Spinoza amour, Spinoza appendice, Spinoza dieu, Steiner, Rabindranah Tagore, Ghazali

123456789101112131415161718192021222324252627282930313233343536373839404142434445464748495051525354555657585960616263646566676869707172737475767778798081828384858687888990919293949596979899100101102103104105106107108109110111112113114115116117118119120121122123124125126

ma anan mayi

Née le 30 avril 1896 à Kheora, Inde (auj. au Bangladesh), et décédée en 1982, Nirmalâ Sundari Devî, plus tard nommée Mâ Ananda Moyî par un dévôt, est reconnue comme la plus grande sainte que l'Inde ait connu au 20e siècle. Elle est souvent considérée comme une avatar, née entièrement libérée.

Elle naît dans une famille de vishnouites fervents, sa mère écrivait des poèmes mystiques et composait de la musique et son père avait été un ascète avant de fonder une famille.

Elle est mariée à 12 ans à Bholanâth, sa famille et lui-même, impressionnés par l'état méditatif dans lequel peut rentrer Nirmala, comprennent qu'ils ont affaire à une mystique. Bholanâth, dès lors, devient le premier disciple de sa femme, et n'éprouvera jamais aucun désir charnel vis-à-vis d'elle, et ce malgré sa très grande beauté

source Wikipédia

choose your