mecaniqueuniverselle.net : aller à la page d'accueil
  • meca videos

Spinoza, l'éthique..

De la liberté humaine

Extrait de l'oeuvre

J’achevai ainsi l’examen de tout ce qui concerne le pouvoir de l’Esprit sur ses
affects et la Liberté de l’Esprit. On voit par là quelle est la force du Sage et combien il est supérieur à l’ignorant, conduit par ses seuls désirs sensuels. Non seulement
l’ignorant est agité de mille façons par les causes extérieures, et ne possède jamais la vraie satisfaction de l’âme, mais encore il vit presque ignorant de lui-même, de Dieu et des choses, et dans le temps même où il cesse d’être passif, il cesse aussi d’être. Mais le sage au contraire, en tant que tel, est à peine ému, il est conscient de soi, de Dieu et des choses par une sorte de nécessité éternelle, et, ne cessant jamais d’être, il jouit toujours au contraire de la vraie satisfaction de l’âme. Si la voie dont j’ai montré qu’elle conduit a ce but semble bien escarpée, elle est pourtant accessible. Et cela certes doit être ardu qu’on atteint si rarement. Comment serait-il possible en effet, si le salut était tout proche et qu’on pût le trouver sans grand travail, qu’il fût négligé par presque tous ? Mais tout ce qui est précieux est aussi difficile que rare.

Mon commentaire subjectif

Lecture simpliste et commentée de la dernière partie de l'éthique de Spinoza ". De la liberté humaine". Il y sera question de Béatitude (autre nom de l'extase, du nirvana, de l'ataraxie) mais également de la société moderne.

Les productions de l'ordinaire


SCOLIE 42


humanité

12345678910111213141516
Principe créateur = divin = champ quantique = particule élémentaire = tao...
inscrivez vous

choose your