France English Português Contactez nous

facebook petite icone bleue
twitter petite icone
flux rss, icone
mecaniqueuniverselle.net : aller à la page d'accueil
  • animal homme
    la maitrise du comportement

Maîtrise du comportement

L'homme et ses pulsions

Rahan, face à un chimpanze - illustration

La domestication progressive de l'esprit primate

Dans ce chapitre, nous vous proposons de réfléchir au sens de la maîtrise progressive par l'homme, de son comportement. Lentement, mais surement, l'humanité, grâce aux lois qu'elle élabore, grâce à la technologie qu'elle développe, grâce à l'éthique qu'elle étend, parfait la maîtrise de son comportement.

A l'origine, nous étions des primates naturels obéissant à des lois instinctives, des lois enfantées par la nature. A partir de ces lois-instincts, et grâce à la sophistication de notre langage, puis de l'écriture, nous avons échafaudé un ensemble de règles et de lois culturelles. Grâce à ces règles et à leur évolution, nous nous éloignons progressivement de cette nature initiale, pour progresser dans la nature humaine.
En ce début de XXeme siècle, dans l'histoire de cette progression, nous sommes à un point de cette évolution, entre le primate de nos origines et l'humain accompli, qu'intuitivement nous visons.

Aujourd'hui, nous maîtrisons de mieux en mieux nos pulsions, nos tendances, nos comportements, mais la route est longue et la métamorphose lente et difficile. Elle exige la frustration progressive et douloureuse de nos réactions primitives. Cette contrainte engendre en nous, de nombreuses pathologies. Fort heureusement, conjointement à cette compression de nos instincts, l'intelligence, la conscience, les capacités techniques et cérébrales, progressent. Ce qui nous permets de développer parallèlement aux frustrations induites, des moyens de les maîtriser et de les soigner.

Voilà, selon nous, notre itinéraire, nous n'avons pas le choix, il s'agit du destin de l'humanité. Nous allons vers l'humain accompli.


2001

l'origine des valeurs humaines

123456789101112131415161718192021

rousseau

« il n'y a donc point de liberté sans loi, ni là où quelqu'un est au-dessus des lois : dans l'état même de nature l'homme n'est libre qu'à la faveur de la loi naturelle qui commande à tous. Un peuple libre obéit, mais il ne sert pas : il a des chefs et non pas des maîtres ; il obéit aux lois, mais il n'obéit qu'aux lois et c'est par la force des lois qu'il n'obéit pas aux hommes » (Jean-Jacques rousseau lettres écrite de la montagne 1764

Vers la version anglaise.