France English Português Contactez nous

facebook petite icone bleue
twitter petite icone
flux rss, icone
mecaniqueuniverselle.net : aller à la page d'accueil
  • langages
    langage du virus

Covid 19 et ses incitations

Entendre les mots de l'évolution

Nous devons comprendre Le sens des virus.

Depuis un an, l'humanité est confronté à une nouvelle pandémie. Ce n'est pas nouveau. L'espèce humaine est régulièrement confrontée à de nombreux virus. Chaque fois, notre groupe a fait face, trouvé de nouvelles parades et en a profité pour amélioré son sort. Inconsciemment, notre espèce obéit aux injonctions silencieuses, de ces agents Infectieux.

Lorsque le choléra frappait le monde industriel au XIXe siècle, les classes dominantes et les patronats, ont du assainir les ghettos, les taudis dans lesquelles ils maintenaient leurs ouvriers. Lorsque le virus du sida nous a frappé le monde, le monde a été contrainte de regarder les communautés qu'il refusait de voir et de considérer; les homosexuels, les toxicomanes.

Mais la conscience humaine est encore faible. Au lieu d'entendre le côté positif du langage du virus, Le laïc et l’athée se contentent d'en faire un ennemi à combattre et à abattre, Sans plus de réflexions élevés, tandis que le religieux l'imagine comme le bras armé d'un Dieu vengeur et culpabilisateur, qui frapperais les communautés coupables, indignes ou obscènes.

À mon sens, pour comprendre le véritable langage du virus, il faut observez ce qui a été véritablement réalisé grâce à lui. Évidemment, en principe, cela demanderait de prendre du recul, de porter une analyse a posteriori. Mais on peut également y réfléchir in situ, en faisant preuve de perspicacité, de lucidité, de clairvoyance et de bienveillance.

Malheureusement, il semblerait bien que le temps ne se prête pas encore à ce genre d'élévation mentale. Si nous déclarons la guerre à ce virus, c'est que nous le considérons comme un ennemi à abattre sans plus réfléchir. Si les dominants nous proposent d'être "tous anticovid", c'est que l'état d'esprit guerrier surpasse encore l'esprit conscient. Il est nécessaire bien entendu de le neutraliser, d'être contre plutôt que d'être pour, mais nous pourrions aussi regarder ce qu'il exige de nous en silence.

Il nous prescrit de nous unifier, de cesser de nous quereller, d'en finir avec l'antagonisme pour hisser l'humanité à la coopération, à l'entente universelle, à la symbiose, à la paix, afin d'atteindre la véritable efficacité et non celle que l'ultralibéralisme nous propose depuis 40 ans.

En détruisant l'économie, il nous engage au partage, à créer enfin un salaire universel d'existence, à réduire notre impact sur l'environnement, à en finir avec la surconsommation, la mauvaise alimentation et la malnutrition, génératrice de multiples pathologies, qu'il pointe de son doigt mortel clairement. Il nous engage à changer de priorité, à faire passer le marché derrière l'éducation, la justice, le bonheur, le bien-vivre. Il nous demande d'en finir avec les cadences infernales, le stress au travail, pour lui préférer le bonheur au travail, l'épanouissement et le sens de nos actions.

Sachons écouter le langage du virus. Devenons réellement efficace. Choisissons d'aller vers la paix universelle, l'entraide, le partage des leadership, des connaissances, des richesses. Finissons en avec la part négatives des communautarismes, des nationalismes, pour n'en garder que la partie positive, la richesse et la beauté de leurs diversités, leur côté bienveillant, fécondant, curieux et respectueux d'autrui. Comprenons enfin que c'est là notre seule destinée, nous ne pourrons pas échapper à l'unification humaine, c'est notre lot, l’irrépressible chemin de l'évolution, alors autant en devenir conscient et s'y mettre le plus tôt possible.

 

03/02/2021


le langage de l'animal

12345678


ciceron philosophe Romain

La philosophie n'est rien d'autre que l'amour de la sagesse.

Marcus Tullius Cicéron