France English Português Contactez nous

facebook petite icone bleue
twitter petite icone
flux rss, icone
mecaniqueuniverselle.net : aller à la page d'accueil
  • video-1

Cioran & mecaniqueuniverselle

L'extase, Cioran et la meca

20 Avril 2020

« C’était entre 1926 et 1927, époque de malaise permanent. J’errais toutes les nuits dans les rues en proie à des obsessions funèbres. Durant cette période de tension intérieure, j’ai fait à plusieurs reprises l’expérience de l’extase. En tout cas, j’ai vécu des instants où l’on est emporté hors des apparences. Un saisissement immédiat vous prend sans aucune préparation. L’être se trouve plongé dans une plénitude extraordinaire, ou plutôt dans un vide triomphal. Ce fut une expérience capitale, la révélation de l’inanité de tout. Ces quelques illuminations m’ouvrirent à la connaissance du bonheur suprême dont parlent les mystiques. Hors de ce bonheur auquel nous ne sommes qu’exceptionnellement et brièvement conviés, rien n’a une véritable existence, nous vivons dans le royaume des ombres ». Cioran, Entretiens.

Quelle misère qu'une sensation ! L'extase elle-même n'est, peut-être, rien de plus. Cioran.

Quelques générations encore, et le rire, réservé aux initiés, sera aussi impraticable que l'extase. Syllogismes de l'amertume Cioran.

La transition entre la non-existence et l'existence et celle entre la vie et la mort sont pour lui fondamentales, car elles laissent les traces de ce chaos primordial. Là où le temps est absent ou suspendu (ceci peut aussi arriver à l'intérieur du temps, c'est l'extase, la présence de l'éternel maintenant), il est possible de goûter le sublime, l'extase, l'enthousiasme, l'éternité ou, au contraire, de se tenir dans le chaos, l'anarchie, la contradiction,... L'entre-deux, le temps, la durée, la vie ordinaire, l'existence, le réel sont marqués profondément par cette origine démentielle, mais semblent le plus souvent incapables d'en vivre. Marc Dumas

Le fait que j'existe prouve que le monde n'a pas de sens. Quel sens pourrais-je trouver, en effet, dans les supplices d'un homme infiniment tourmenté et malheureux, pour qui tout se réduit en dernière instance au néant et pour qui la souffrance fait la loi de ce monde? Que le monde ait permis l'existence d'un humain tel que moi montre que les taches sur le soleil de la vie sont si vastes qu'elles finiront par en cacher la lumière. La bestialité de la vie m'a piétiné et écrasé, elle m'a coupé les ailes en plein vol et refusé les joies auxquelles j'eusse pu prétendre. Sur les cimes du désespoir. Cioran

Le thème de l’extase est très important dans la pensée de Cioran. L’extase est la seule solution afin de transcender la coupure ontologique sujet-objet, la seule possibilité de dés-individualisation de l’homme lucide et d’obtenir l’unité avec le flux de la vie. L’intérêt de Cioran pour la problématique de l’extase s’exprime également dans le titre de sa thèse de doctorat : la fonction gnoséologique de l’extase. Dans cet article, je vais réaliser une analyse des types d’extase décrits par Cioran tout au long de son œuvre, mais aussi une analyse des spécificités de l’extase et de ses différences par rapport à l’extase religieuse, mystique. Pătraşcu (Horia-Vicentiu) Cioran, archives paradoxales.


Vidéos de 30 mn environs

 

Platon

1234567


Principe créateur = divin = champ quantique = particule élémentaire = tao...