France English Português Contactez nous

facebook petite icone bleue
twitter petite icone
flux rss, icone
mecaniqueuniverselle.net : aller à la page d'accueil
  • meca videos
    Sankara

Adi Sankara - L'ignorance metaphysique

dans la pensée hindoue 1

D'aprés l'introduction de Michel Hulin.

Introduction

Qu’est-ce que l’ignorance métaphysique ? no1

Par « ignorance métaphysique » nous traduisons - de manière tout à fait approximative et donc provisoire - le terme sanskrit avidya qui signifie littéralement« non-savoir » ou «absence de savoir».

Mais de quel savoir s’agit-il ici et en quel sens, pour qui, dans quelles conditions et avec quelles conséquences est-il réputé absent ? Ébaucher une réponse à ces différentes questions nous introduira au cœur d’une problématique commune à la quasi-totalité des philosophies indiennes classiques, tant brahmaniques que bouddhiques.

Le qualificatif « métaphysique » renvoie bien ici, à un premier niveau d’interprétation, à une ignorance portant sur des contenus métaphysiques : l’être propre de l’homme, son origine, son rapport au divin, les fins possibles de son action et sa place dans l’économie générale de l’univers. On se tromperait fort, cependant, en y voyant une simple absence de savoir en matière métaphysique, quelque chose de neutre et de vide en soi que le « savoir» correspondant, apporté de l’extérieur ou engendré par la maturation interne de la curiosité naturelle, pourrait venir remplir sans rencontrer de résistance.

Dès ses premiers commencements, en effet, la spéculation indienne a repéré cette ignorance et lui a attribué un caractère singulier : celui d’une violence faite à l’homme par une Puissance sans visage avec la complicité et par le truchement même des manières de sentir et de penser qui sont naturelles à l’homme et communes à tous les hommes.

Les textes védiques les plus anciens (second millénaire avant J.-C.) connaissent déjà la notion de maya ou « pouvoirs magiques d’illusion ». Détenu d’abord par les démons, puis conquis par les dieux, il permet à ceux-ci de se jouer de leurs ennemis en se dérobant à volonté à leur vue sous mille et une formes trompeuses.

 

Vrin.

Pré-textes collection animée par François Dagognet et Alexis Philonenko

 

L'ignorance metaphysique Sankara 2 >

12345678

Les cinq enveloppes (sont) : l'enveloppe corporelle, le souffle vital, le mental, l'intellect et l'enveloppe de béatitude. 1) Le corps grossier (annamaya-kosha) est créé de nourriture..., composé de peau, de sang, de chair, de graisse, de moëlle, d'excréments et d'urine... 2)

wikipedia